Poutine : les essais de démocratisation causent la destruction du système étatique et le terrorisme

La ville d'Alep, en Syrie Source: Reuters
La ville d'Alep, en Syrie

Les événements de la dernière décennie ont montré que des tentatives de démocratiser un pays, comme par exemple, l’Irak, la Libye ou la Syrie, provoquent la montée du terrorisme et la destruction de l’Etat, a confié Vladimir Poutine à Bloomberg .

«J’ai toujours pensé que l’on ne peut pas changer les choses depuis l’extérieur, en ce qui concerne les régimes politiques et le changement de pouvoir», a déclaré Vladimir Poutine. Le président russe a donné des exemples concrets pour illustrer son point de vue : l’Irak et la Libye. «Nous voyons ce que les tentatives de démocratisation y ont causé : la destruction du système étatique et la montée du terrorisme», a-t-il expliqué.

«Voyez-vous des éléments de la démocratie en Libye ? Espérons que peut-être ils se développeront un jour. Ou la guerre civile continue en Irak ? Quel est l’avenir de l’Irak en générera ? Ces questions restent ouvertes», a fait remarquer Vladimir Poutine.

Il en va de même pour la Syrie, estime encore le président russe. Chaque fois qu'il entend certains réclamer le départ de Bachar el-Assad, il se demande quelles conséquences cela entraînerait et dans quelle mesure cette demande correspond aux normes du droit international. «Ne vaux-t-il pas mieux s’armer de patience et promouvoir des changements structurels dans la société ? Peut-être, c’est la sagesse politique, faut-il se calmer et ne pas sauter en avant», a proposé le chef de l’Etat russe.

Lire aussi : Syrie : la vidéo en direct d'une journaliste de RT interrompue par des bombardements

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales