Syrie : la vidéo en direct d'une journaliste de RT interrompue par des bombardements

© FILE PHOTO © Abdalrhman Ismail Source: Reuters

La reporter a dû arrêter prématurément l'interview d'un milicien pro-gouvernement qu'elle menait à Alep, via l'application Periscope, en raison de tirs de mortiers et d'obus à gaz dans les environs.

Après sept minutes d'entretien avec un combattant des Forces de défense nationale – un groupe paramilitaire syrien loyaliste –, la journaliste de RT Lizzie Phelan et son interlocuteur ont été témoins d'une puissante détonation retentissant à proximité. Quelques secondes plus tard, une nouvelle explosion s'est fait entendre, forçant la reporter à mettre fin à son interview, qui était diffusée en direct sur Periscope.

Lizzie Phelan se trouvait devant le quartier général de la milice pro-Bachar el-Assad, dans le quartier Al-Zahraa de la ville d'Alep, en Syrie. Le site se trouve sur la ligne de front opposant différents groupes armés de rebelles aux forces loyales au gouvernement syrien.

D'après la journaliste, la première détonation que l'on peut entendre dans la vidéo était due à un tir de mortier, et la seconde à un obus à gaz. Ce dernier, a-t-elle rapporté par la suite en se basant sur l'autopsie d'un docteur de l'hôpital de l'Université d'Alep, a causé la mort d'une fillette de quatre ans.

Lire aussi : Syrie : Moscou fustige les «efforts inhumains» des djihadistes pour perturber l'aide à Alep

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales