Brésil : l'ex-présidente Rousseff fait appel contre sa destitution et réclame un nouveau procès

Dilma Rousseff refuse de faire ses adieux© Bruno Kelly Source: Reuters
Dilma Rousseff refuse de faire ses adieux

Quelques heures après sa destitution, l’avocat de Dilma Rousseff a fait appel auprès de la cour suprême afin de demander l’annulation de la sentence qui a frappé l’ancienne présidente à l’issue du vote du sénat brésilien le 31 août.

Selon l’AFP, un recours réclamant «la suspension immédiate des effets de la décision du sénat qui a condamné pour crime de responsabilité la présidente de la République» a été déposé le 1er septembre par l’avocat et ancien ministre de la Justice de Rousseff, José Eduardo Cardozo.

Accusée d’irrégularités budgétaires, l’ancienne présidente de gauche a été déchue par un vote du sénat (61 voix pour et 20 contre) le 31 août, au terme d’une longue procédure de destitution qu’elle a qualifiée de «coup d’Etat parlementaire» organisé par la droite et soutenu par les médias.

Dans la soirée, ses partisans ont envahi les rues brésiliennes afin de réclamer la démission du remplaçant de Rousseff, Michel Temer, qui a pris les rênes du pays jusqu’en 2018.

Lire aussi : Scènes de guerre au Brésil suite à la destitution de Dilma Rousseff (PHOTOS, VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales