Le film russe «Le retour d’Erkine» primé à Cannes

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages © Benoit Tessier Source: Reuters
Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages

Vendredi 22 mai, «Le retour d’Erkine», moyen-métrage de la russe Maria Gousskova, a reçu le troisième prix ex aequo de la Cinéfondation lors de la cérémonie de remise des récompenses qui s’est déroulée dans la salle Bunuel.

«Le retour d’Erkine» est un moyen-métrage de 28 minutes qui raconte la vie d’un habitant rural de Kirghizstan et qui revient dans son village après avoir passé plusieurs années en détention pour assassinat.

La majorité des participants du projet sont des acteurs bénévoles qui ne parlent que kirghiz. La réalisatrice du film, Maria Gouskova, a annoncé lors de sa présentation que le tournage avait duré trois ans en raison des difficultés provoquées par le fait de tourner ce film sur le territoire d’un pays étranger.

«On nous soupçonnait d’espionnage. On pensait que nous voulions tourner un film sur l’oppression des Ouzbeks étant donné que beaucoup de nos acteurs étaient de cette nationalité», a déploré Maria Gouskova.

Le Jury de la Cinéfondation, qui se concentre sur la recherche de nouveaux talents en se penchant sur des courts- et des moyens-métrages était présidé cette année par le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako. Il a décerné ses prix, avant de projeter les films récompensés.

Sa sélection se composait cette année de 18 films d’étudiants en cinéma choisis parmi 1 593 candidats en provenance de 381 écoles dans le monde. «Le retour d’Erkine», réalisé par Maria Gouskova a gagné l’un des trois prix qu’il a partagé avec le film espagnol «Victor XX» réalisé par Ian Garrido Lopez.

Jusqu’à présent, la Cinéfondation a souvent ouvert les portes du Grand Cinéma aux jeunes étudiants. Ce n’est pas la première fois qu’un film russe est primé dans cette catégorie. En 2012 Taïsia Igoumentzeva avait déjà gagné un prix avec son film «La route à…» lors du 65ème Festival de Cannes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales