Suisse : enquête ouverte contre l’ex-dirigeant du Bayern Munich pour blanchiment d’argent

Franz Beckenbauer en compagnie du président de la FIFA Sepp Blatter© Michael Buholzer Source: Reuters
Franz Beckenbauer en compagnie du président de la FIFA Sepp Blatter

Accusé d'avoir détourné des fonds pour favoriser la candidature de l'Allemagne comme pays hôte de la Coupe du monde de 2006, l’ancienne gloire du football bavarois Franz Beckenbauer fait l'objet d’une enquête de la justice suisse.

Un porte-parole du procureur général de Suisse a indiqué qu’une enquête avait été ouverte contre Franz Beckenbauer, ancienne légende du football allemand qui a entre autre entraîné et dirigé la prestigieuse équipe du Bayern Munich.

Outre l'ancien footballeur, trois autres membres du Conseil exécutif du comité organisateur pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne, Horst Rudolf Schmidt, Theo Zwanziger et Wolfgang Niersbach, sont aussi accusés de fraude, d'irrégularités de gestion, de blanchiment d'argent et de détournements de fonds, a indiqué le porte-parole.

Le bureau du procureur général a fait savoir qu'il travaillait en collaboration avec les autorités allemandes et autrichiennes et que des perquisitions simultanées étaient menées à huit endroits différents.

Franz Beckenbauer avait été épinglé dans un rapport du quotidien allemand Spiegel, qui s'était penché sur ses activités suspectes lorsqu'il était à la tête du comité qui avait présenté la candidature de l'Allemagne pour organiser et accueillir la Coupe du monde de football de 2006.

Une série de flux financiers de plus de dix millions de francs suisses, réalisés entre 2002 et 2005, avaient particulièrement attiré l'attention des journalistes. 

L’intéressé avait nié les accusations de la presse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales