Moscou est prêt à livrer des armes à l’Irak pour lutter contre Daesh

Des combattants de Daesh © STRINGER Iraq Source: Reuters
Des combattants de Daesh

Moscou et Bagdad développent la coopération militaire, a déclaré Vladimir Poutine. Et la Russie est prête à livrer des armes à l’Irak pour lutter contre les combattants de l’Etat islamique, a annoncé le ministre des Affaire étrangères Sergueï Lavrov.

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi se sont entretenus à Moscou le 21 mai. Avant leur rencontre, Sergueï Lavrov avait déclaré aux journalistes : «Nous ferons de notre mieux pour répondre aux demandes possibles [irakiennes], pour assurer leur capacité de défense et leur capacité à expulser de leur territoire l’Etat islamique (EI) et d’autres terroristes».

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, la Russie, contrairement à d'autres pays, est prête à livrer les armes à l’Irak «sans conditions préalables». La raison en est que «l’Irak, la Syrie et l’Egypte sont en première ligne pour lutter contre le terrorisme».

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre irakien, Vladimir Poutine a, pour sa part, rappelé que l’Irak était un partenaire de longue date de la Russie et qu’au cours de ces deux dernières années, le volume d’échanges entre les deux pays avait été multiplié par 10.

«L’Irak est notre partenaire fiable de longue date dans la région. Malgré toutes les difficultés dans l’économie mondiale et régionale, nos relations se développent avec succès», a souligné le président russe.

La Russie met en œuvre de grands projets en Irak et les investissements russes s’évaluent en milliards de dollars. Vladimir Poutine a assuré que Moscou continuera la coopération civile, militaire et technique avec l’Irak.

Le Pentagone se déclare sur la brèche, comme toujours

Malgré les avancées de Daesh en Irak et en Syrie, le Pentagone a continué d’insister jusqu’à récemment sur les résultats obtenus par la campagne aérienne menée par les Etats-Unis.

«Nous croyons fermement que Daesh est sur la défensive en Irak et en Syrie», a déclaré le général Thomas Weidley, chef d’état-major du commandement qui dirige les frappes aériennes de la coalition contre l’EI.

Le Pentagone a annoncé le 21mai que les Etats-Unis fourniront 2 000 roquettes anti-char AT-4 à l’Irak la semaine prochaine. Selon son porte-parole, le colonel Steve Warren, ces roquettes aideront l’armée irakienne d’anéantir à distance les attentats suicides commis par les terroristes qui conduisent des véhicules remplis d’explosifs. Daesh a perpétré environ 30 attentats suicides lors de la prise de la ville irakienne de Ramadi le weekend dernier.

Les Etats-Unis ont lancé leur campagne de bombardement en Irak en août dernier et en septembre pour la Syrie. Le président syrien Bachar al-Assad a rappelé à plusieurs reprises que les bombardements sont une intervention illégale non autorisée par la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU et viole la souveraineté de la Syrie.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales