L’Egypte envoie une lettre de félicitations à Israël après la polémique provoquée par son judoka

Les deux judokas en action le 12 août 2016© Toru Hanai
Les deux judokas en action le 12 août 2016

Après qu’un athlète égyptien a défrayé la chronique en refusant de serrer la main de son adversaire israélien aux Jeux de Rio, les autorités égyptiennes ont adressé une lettre au Premier ministre de l’Etat hébreu pour éviter l’incident diplomatique.

Le 17 août, au cours d’une conférence de presse, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a dévoilé le message qu’il avait reçu de la part du gouvernement égyptien.

Datée du 12 août, la lettre présente les félicitations officielles du Caire pour la victoire du judoka israélien Or Sasson, qui affrontait l’athlète égyptien Islam El Shehaby en seizième de finale des Jeux olympiques de Rio.

Banal ? Pas vraiment, puisque ce dernier avait refusé la poignée de main offerte par son adversaire, une attitude «fortement condamnée» par le Comité olympique égyptien qui avait valu à Islam El Shebaby d’être exclu de la compétition.

Dans ce contexte, écrit le journal français Le Monde, la lettre des autorités égyptiennes ressemble à s’y méprendre à des excuses. D’autant que le courrier insiste sur «la volonté du gouvernement égyptien de normaliser les relations entre les deux pays».

L’avis du Caire ne semble pourtant pas partagé par Islam El Shehaby. «Je n’ai pas de problème avec le peuple juif ou n’importe quelle autre religion ou croyance. En revanche, pour des raisons personnelles, vous ne pouvez pas me demander de serrer la main de quelqu’un de cet Etat, a fortiori devant le monde entier», s’était-il justifié dans des propos rapportés par le journal français L’Express.

Auteur: RTN View

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales