Un acteur reconnaît avoir joué un mercenaire russe en Syrie pour un reportage de Sky News

Alexandre Agapov© Capture d'écran de la video de RT
Alexandre Agapov

Un acteur russe affirme que le documentaire récent de Sky News sur des mercenaires russes en Syrie a été mis en scène. RT a pu rencontrer à un homme assurant avoir joué l’un des combattants que la chaîne britannique a interviewé.

Dans une enquête de Sky News diffusée récemment, la chaîne affirme avoir découvert des mercenaires russes en Syrie. Une des preuves clés de l’affaire se trouvait dans une interview effectuée par le correspondant de Sky News à Moscou, John Sparks. Ce dernier s’est entretenu avec deux hommes qui auraient fait partie d’une force secrète russe, «Wagner», opérant en Syrie. L’un d’entre eux, Dmitri, a déclaré qu’entre 500 et 600 personnes de l’unité étaient mortes lors de leur service dans le pays. Les visages des hommes étaient cachés et les voix changées «pour protéger leurs identités».

Après ce reportage, la chaîne de télévision russe NTV a mené sa propre enquête et retrouvé Dmitri qui s’est avéré être un acteur russe habitant à Moscou. RT a contacté cet homme, dont le nom réel est Alexandre Agapov et qui a alors raconté avoir joué le rôle d’un combattant de «Wagner» à la demande de Sky News.

«Ils ont dit qu’ils avaient cette information. Tu dois tout simplement te préparer en te basant sur ces informations et faire semblant d’être militaire en Syrie pour le service d’une société privée», a pu ainsi expliquer Alexandre à RT. La chaîne a assuré l’acteur que cette vidéo ferait partie d’un film. Alexandre, dans le doute, a décidé d’enregistrer une conversation avec John Sparks, conversation qui aurait eu lieu dans un hôtel de Moscou. L’enregistrement a été transmis à NTV.

RT a vérifié cette affirmation. Notre chaîne a donné l’enregistrement à un laboratoire d’analyse moscovite pour vérifier ce document. Un spécialiste en audio, Ivan Oursov, a confirmé que les voix correspondaient aux deux hommes. «Les résultats de l’analyse montrent une ressemblance de 75,5% entre les enregistrements. C’est assez pour conclure qu’il s’agit [de la bonne personne]», a-t-il indiqué en évoquant la voix d’Alexandre. La deuxième voix serait celle du correspondant de Sky News John Sparks selon le test qui établit une «certitude à 85%».

Lire aussi : Théories du complot 2.0 : Sacrée bourde du Daily Mail

Pour clarifier les allégations d’Alexandre Agapov, RT a contacté des représentants de Sky News. La chaîne a mis en avant son intégrité journalistique. «Sky News soutient pleinement ce reportage, qui est le produit d’une enquête détaillée de plusieurs mois», a-t-elle répondu dans un email. Une autre requête adressée à Sky News et John Sparks personnellement sur les réseaux sociaux n’a donné aucuns résultats.

Ce n’est pas la première fois que la chaîne se retrouve dans une telle situation. Récemment, Sky News a provoqué la colère en Roumanie après avoir suggéré dans son reportage qu’il y avait un commerce illégal d’armes dans le pays. On y voyait le correspondant Stuart Ramsay parler à deux hommes cagoulés qui vendraient des armes. Mais des responsables roumains affirment que la chaîne britannique aurait payé ces hommes hommes 5 000 livres (environ 5 800 euros) pour ce reportage. Le Premier ministre roumain, Dacian Ciolos a lui-même réagi, disant qu’il était «inacceptable de dénigrer un pays sans preuve». Le secrétaire d’Etat roumain du Conesil national audiovisuel Valentin Jucan a quant à lui promis sur Twitter de poursuivre Stuart Ramsay. Ce dernier a cependant démenti toute manipulation dans son reportage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales