Des fans du Celtic Glasgow agitent des drapeaux palestiniens devant une équipe israélienne (IMAGES)

Des supporters de la mouvance pro-palestinienne BDS voulaient protester contre la politique israélienne au cours du match© Capture d'écran Facebook, Celtic Fans For Palestine
Des supporters de la mouvance pro-palestinienne BDS voulaient protester contre la politique israélienne au cours du match

Risquant une lourde amende, des centaines de supporters écossais ont agité des drapeaux de la Palestine en guise de protestation alors que leur équipe recevait les Israéliens du Hapoël Beer Sheva en match barrage de la Ligue des Champions.

Au cours de la rencontre du 17 août, remportée par les Ecossais sur le score de 5 buts à 2, des centaines de fans du Celtic Glasgow ont affiché des drapeaux de la Palestine, qui se mêlaient aux couleurs verte et blanche de leur club.

De nombreuses photos de l’action, préparée depuis plusieurs semaines par un groupe de supporters se revendiquant du mouvement politique Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), ont fleuri sur les réseaux sociaux.

Avant le coup de sifflet, des dizaines de fans de football soutenant la cause palestinienne s’étaient rassemblés devant le Celtic Park.

Alors que les activistes distribuaient tracts et drapeaux, la police était présente pour éviter les incidents avec les supporters israéliens qui avaient fait le déplacement.

Auteur: Ruptly TV

Le règlement de l’UEFA interdisant les messages politiques dans les enceintes sportives, la police écossaise avait prévenu, plus tôt dans la semaine que les supporters pro-palestiniens risquaient d’être arrêtés.

Mais cet avertissement n’a pas fait reculer les fans, dont le club risque à présent une nouvelle amende.

Ce n'est pas la première fois que le club rencontre des démêlées judiciaires en raison de sa prise de position dans le conflit israélo-palestinien, toute mise en avant d'idées politiques étant formellement interdite dans le football.

En 2014, le Celtic Glasgow avait été condamné à verser 16 000 livres (soit plus de 18 000 euros) à l'UEFA après le déploiement par un groupe de supporters de drapeaux palestiniens au cours d’un match contre l’équipe islandaise du KR Reykjavic pour protester contre l’opération israélienne «Bordure protectrice» à Gaza.

Lire aussi : Rio 2016 : un judoka égyptien refuse de serrer la main de son adversaire israélien (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales