Turquie : Ankara va libérer 38 000 prisonniers non liés au putsch pour faire de la place en prison

Source: Reuters

Un ministre a révélé mercredi 17 août que des milliers de détenus allaient être libérés pour favoriser les incarcérations liées au coup d'Etat. En effet la purge continue, avec le renvoi de plus de 2 000 officiers de police.

Pour désengorger ses prisons, la Turquie va libérer 38 000 prisonniers condamnés pour des faits s'étant produits avant le 1er juillet, donc avant le putsch raté de la mi-juillet, a annoncé lundi le ministre de la Justice Bekir Bozdag.

Le ministre précise que cette mesure de libération anticipée sous contrôle judiciaire n'est pas une amnistie et qu'elle concerne les crimes commis avant le 1er juillet, sauf les meurtres, actes de terrorisme ou atteintes à la sécurité de l'Etat, a annoncé le ministre dans une rafale de 19 messages sur Twitter.

La mesure exclut de fait toute personne incarcérée pour son implication dans le coup d'Etat raté du 15 juillet, ourdi, selon Ankara, par l'ex-imam Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis.

Cette annonce intervient alors que la purge en Turquie de ses sympathisants continue : au moment où le ministre de la Justice annonçait l'évacuation des prisons, 2 360 policiers étaient démis de leurs fonctions pour suspicion de trahison. 

En tout, quelque 35 000 personnes se sont retrouvées derrière les barreaux depuis le 15 juillet, dont environ 11 600 ont déjà été libérées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales