Turquie : le parquet turc requiert 1 900 ans de prison contre Fethullah Gülen

Source: Reuters

Les 2 527 pages de l'acte d'accusation accusent le prédicateur réfugié aux Etats-Unis  d'avoir «tenté de détruire l'ordre constitutionnel par la force» et d'avoir «formé et dirigé un groupe terroriste armé», selon l'agence de presse turque Anadolu.

Le parquet turc a requis deux peines de prison à vie et une peine supplémentaire de 1 900 ans d'emprisonnement contre l'opposant en exil Fethullah Gülen, que les autorités turques accusent d'être l'instigateur de la tentative de coup d'Etat du 15 juillet dernier. Les procureurs accusent Gülen d'avoir infiltré les institutions – magistrature, enseignement – et les services de renseignement turcs au moyen d'un réseau, baptisé par les autorités turques «FETO» pour «organisation terroriste Fethullah». La justice turque soupçonne en outre l'organisation guléniste d'avoir organisé des transferts de fonds aux Etats-Unis via des banques aux Emirats arabes unis.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet dernier, une fraction de l'armée turque s'était soulevée s'emparant d'avions de chasse et d'hélicoptères. Dès le 16 juillet au matin, le président turc, de retour à Istanbul dénonçait une «trahison» de soldats putschistes, qu'il accusa alors d'être liés à Gülen.

Erdogan avait alors promis d'éliminer le «virus» factieux. Et depuis la tentative de coup d'Etat, les autorités turques se sont lancées dans de vastes purges. Ainsi plus de 81 000 fonctionnaires ont été renvoyés et 35 000 personnes ont été arrêtées. Quant à l'armée, institution pilier de la république turque, près de la moitié de ses généraux ont été limogés et arrêtés.

Lire aussi : Les citoyens turcs de l'étranger incités à la délation des soutiens de l'opposant Fethullah Gulen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales