Des milliers d’habitants de Hanovre évacués à cause d’une grosse bombe de la Seconde guerre mondiale

Des milliers d’habitants de Hanovre évacués à cause d’une grosse bombe de la Seconde guerre mondiale
Le site de démolition d'une école à Hanovre (capture d'écran du compte Twitter @HAZ)
Suivez RT France surTelegram

Mardi soir, les autorités allemandes ont dû évacuer quelques 31 000 habitants suite à la découverte d’une bombe - encore intacte - de plus de 250 kilogrammes sous une ancienne école.

La démolition de l’ancien lycée a été interrompue par une découverte effrayante faite par les ouvriers : une énorme bombe non explosée de l’époque de la Seconde guerre mondiale qui est resté non détecté depuis 70 ans.

Cette trouvaille a provoqué l’opération d’évacuation la plus massive à Hanovre depuis la fin de la guerre : 31 000 habitants d’une centaine de rues alentour, y compris les employés de la Chancellerie d’état de la Basse-Saxe dont Hanovre est la capitale, ont dû quitter leurs maisons et bureaux mardi soir pour une opération de désamorçage.

Près de 850 sapeurs-pompiers, policiers, experts en explosifs et membres d’organisations d'assistance ont été impliqués dans le déminage. Entretemps, comme l’ont fait savoir les autorités de Hanovre sur Twitter, des centaines de volontaires ont participé à la distribution de nourriture aux habitants affectés sur les points de rassemblement mis en place par l’Etat.

La bombe a finalement été désamorcée tôt mercredi matin, a fait savoir Harald Haerke, le chef des pompiers de Hanovre.

Des bombes non-explosées issues des bombardements de l’Allemagne par les forces alliés pendant la Seconde guerre mondiale sont toujours régulièrement retrouvées sur le territoire allemand, souvent lors de travaux de construction. En 2011, par exemple, près de 45 000 personnes ont dû être évacuées après la découverte d’un obus dans la ville de Coblence, à l’ouest du pays.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix