Canada: l'homme abattu avait prêté allégeance au groupe EI dans une vidéo

© Blair Gable Source: Reuters

Un jeune Canadien de 24 ans, sympathisant de Daesh connu des services de renseignement, a été tué dans le cadre d’une vaste opération antiterroriste alors qu'il aurait projeté de faire exploser une bombe à Toronto.

Le Canadien abattu mercredi au sud de Toronto avait plaidé allégeance au groupe Etat islamique dans une vidéo interceptée quelques heures plus tôt par le FBI américain qui a immédiatement alerté Ottawa d'une attaque imminente, a indiqué jeudi la police fédérale canadienne.

Sur la vidéo diffusée par la police, un individu vêtu de noir et le visage largement couvert prévient le gouvernement canadien qu'il doit répondre de son engagement aux côtés de la coalition internationale contre le groupe EI.

"Vous avez une lourde dette à payer et vous avez du sang de musulmans sur les mains", déclarait cet homme sur la vidéo avant de déclarer son allégeance au groupe EI.

Aaron Driver, 24 ans, a été abattu dans un taxi devant son domicile mercredi par les forces d'élites de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) après avoir actionné un engin explosif, a déclaré en conférence de presse le Commissaire adjoint de la GRC, Mike Cabana.

Des membres du SWAT, l’unité spécialisée dans les missions antiterroristes, une équipe de démineurs, la police nationale et des forces militaires étaient présents sur les lieux.

La police a indiqué que le terroriste présumé agissait probablement seul et qu’il n’y avait plus de menace contre la sécurité publique. Elle a précisé que le raid avait été mené après la réception d'une «information crédible indiquant une menace terroriste potentielle».

Selon les médias canadiens, Aaron Driver projetait en effet de commettre un attentat dans un endroit fréquenté de Toronto à l’aide d’une bombe artisanale.

L'attentat "était censé avoir lieu dans les 72 heures et devait cibler un centre urbain, soit le matin, soit le soir, pendant les périodes d'affluence", a déclaré en conférence de presse le Commissaire adjoint de la GRC.

L’individu était bien connu des services de renseignement canadiens comme étant un sympathisant du groupe Daesh. Il avait notamment affiché son soutien à l’organisation terroriste sur Twitter et s’était réjoui des attaques d’Ottawa en octobre 2014, au cours desquelles un sympathisant de l’Etat islamique avait tué deux personnes.

En juin 2015, le jeune homme avait été arrêté avant d’être libéré sous surveillance. Selon le tribunal de Winnipeg, qui l’avait jugé, Aaron Driver avait alors «reconnu qu’il y a[vait] de sérieuses raisons de penser qu’il pourrait participer, contribuer – directement ou indirectement – aux activités d’un groupe terroriste.»

Lire aussi : Un otage canadien décapité par le groupe islamiste Abou Sayyaf aux Philippines

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales