Belgique : une terroriste libérée à condition de ne pas se rendre à Molenbeek

© Eric Vidal Source: Reuters

D'après un média belge, Fatima Aberkan, condamnée à 15 ans de prison pour avoir participé à l’activité d’un groupe islamiste, a été libérée après seulement quatre mois – sous certaines conditions.

Fatima Aberkan n'aura purgé que quatre mois de la peine de 15 ans de réclusion à laquelle la cour d'appel de Bruxelles l'avait condamnée en avril dernier pour avoir codirigé une filière terroriste en Belgique. Cette dernière a organisé le recrutement de candidats au djihad armé en Syrie, entre 2012 et 2014, parmi lesquels Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud, deux des auteurs des tueries de novembre 2015 en Ile-de-France. 

Selon le média belge DH.be, l'avocat de l'islamiste belgo-marocaine a obtenu sa libération vendredi 5 août, à condition qu'elle respecte certaines contraintes : ne pas quitter le territoire belge, remettre aux autorités les passeports de ses deux citoyennetés, se rendre régulièrement au commissariat, respecter un suivi psychologique dans un centre spécialisé en déradicalisation et... ne pas aller dans la commune de Molenbeek, dépendante de Bruxelles !

Cette commune est en effet considérée comme une plaque tournante des réseaux islamistes de Belgique. Salah Abdeslam, qui a participé aux attentats de Paris, provenait notamment de ce quartier bruxellois.

        

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales