Belgique : deux policières attaquées à la machette à Charleroi par un homme criant «Allahou Akbar»

© @MathieuDbs, Twitter.

Deux agents de police belges ont été blessés par un individu armé d'une machette, qui s'est approché de l'hôtel de police de la ville de Charleroi. L'agresseur aurait été tué par les forces de l'ordre.

D'après la chaîne publique belge RTBF, deux policières en faction ont été blessées au visage lors de l'agression. L'une d'elle serait légèrement touchée, tandis que l'autre a dû être conduite à l'hôpital de Charleroi.

L'auteur de l'attaque, quant à lui, a été touché par balle par un troisième policier et aurait succombé à ses blessures, rapporte la police.

Des coups de feu ont été évoqués par un utilisateur de Twitter, vers 16h. Des témoins ont par ailleurs signalé à RTL Belgique la présence d'une ambulance sur les lieux, boulevard Pierre Mayence.

 

Les forces de l'ordre ont établi un périmètre de sécurité autour de la zone et auraient demandé aux habitants de ne pas sortir de chez eux. Les enquêteurs sont sur place.

L'hôtel de police, enfin, a été rendu inaccessible le temps de l'enquête.

Premières réactions de la classe politique belge

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a condamné l'agression sur Twitter.

Le vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, Jan Jambon, a tweeté son soutien aux victimes de l'attaque, en précisant que l'OCAM (l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace), le service belge d'analyse de la menace terroriste, avait été mobilisé. 

Lire aussi : Manque de moyens, pression liée au terrorisme... La police belge craque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales