La Russie et la Syrie lancent une grande opération humanitaire à destination des habitants d'Alep

Des habitants d'Alep se voient distribuer de l'aide humanitaire© Muzaffar Salman Source: Reuters
Des habitants d'Alep se voient distribuer de l'aide humanitaire

La Syrie et la Russie lancent une opération d'envergure pour venir en aide aux habitants d'Alep, a déclaré le ministre russe de la Défense. Des corridors pour les civils et les combattants prêts à se rendre seront créés pour pouvoir quitter la ville.

«Nous avons plusieurs fois appelé les belligérants à se réconcilier, mais les rebelles ont violé la trêve à chaque fois en bombardant des villages et en attaquant les positions des troupes gouvernementales. En a résulté une situation humanitaire précaire dans la ville d'Alep et ses alentours» a déclaré Sergueï Choïgou, ministre de la Défense russe le 28 juillet. 

«Afin de venir en aide aux civils pris en otage par les terroristes [...] le centre russe pour la réconciliation, en coopération avec les autorités syriennes, ouvrira trois corridors humanitaires» a ajouté le ministre, avant de précisé qu'un quatrième corridor serait réservé aux combattants désireux de se rendre.

«Je veux souligner que nous faisons cette opération, d'abord et avant tout, afin d'assurer la sécurité des habitants d'Alep» a affirmé Sergueï Choïgou. Il a aussi appelé les organisations internationales à prendre part à l'opération humanitaire.

Le passage pour les combattants d'Alep est mis en place uniquement car les Etats-Unis n'ont pas fourni à la Russie d'informations sur l'organisation terroriste al-Nosra, qui essaie depuis peu de s'allier avec d'autres groupes armés en Syrie. 

Lire aussi : Lavrov : ceux qui parlent toujours d'un «changement de régime» en Syrie sont «étroits d'esprit»

«Aujourd'hui comme jamais, la coopération est nécessaire dans la lutte contre le terrorisme. La Russie est prête pour cela, sans aucune condition préalables, et appelle toutes les parties à s'unir» a-t-il ajouté.

«Si nous ne voulons pas répéter les scénarios irakiens, libyens et afghans – dont les conséquences ont durablement déstabilisé le monde – nous appelons nos partenaires à s'unir et, au lieu d'utiliser une rhétorique accusatoire, de se concentrer sur l'application des accords conclu à Moscou et à Genève la semaine dernière» a déclaré le ministre russe de la Défense.

Bachar el-Assad offre l'amnistie aux rebelles rendant les armes

Suite à cette conférence de presse tenue par le ministre russe, le président syrien Bachar el-Assad a décrété une amnistie pour tous les rebelles qui rendraient les armes, a rapporté l'agence officielle Sana. «Toute personne portant les armes [...] et étant recherchée par la justice [...] est exemptée de la totalité de la peine si elle se rend et dépose les armes dans les trois mois suivant la date de publication de ce décret», indique le texte de la présidence reproduit par Sana.

D'après le décret, est également exemptée de sanction toute personne ayant libéré, sans contrepartie, un otage qu'il détenait.

Lire aussi : Pour vaincre Daesh, Fillon estime qu'il faut s'appuyer sur la Russie, un «allié capable de gagner»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales