Syrie : de nouvelles frappes aériennes américaines font au moins 15 morts parmi les civils à Manbij

© US AIR FORCE Source: Reuters

Au moins 15 civils ont perdu la vie, touchés par des frappes aériennes de l'armée américaine dans la province d'Alep au nord de la Syrie, trois jours après les bombardements français et américains qui avaient fait 140 morts dans la même zone.

Des sources locales ont affirmé que des avions de combat ont frappé des cibles dans le village al-Nawajah, à l'est de Manbij le 23 juillet, faisant au moins 15 morts.

Cette nouvelle attaque intervient quelques jours après les frappes françaises et américaines qui ont fait au moins 140 morts parmi les civils dans la ville de Manbij, située au nord de la Syrie, dans la province d'Alep et peuplée essentiellement par la communauté kurde.

Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, l'aviation française a frappé le village de Toukhan al-Koubra au nord de Manbij, tuant 120 civils. Les frappes américaines ont elles, fait 20 morts. 

Le mois dernier, au moins 45 civils avaient été tués dans deux frappes aériennes américaines au dessus de la même ville de Manbij.

Le gouvernement syrien a écrit aux Nations unies, lui demandant de condamner les frappes aériennes qui sont effectuées sans autorisation de Damas ou d'un mandat de l'ONU.

La coalition menée par les Etats-Unis soutient depuis le mois de mai les Forces démocratiques syriennes (SDF), une alliance de forces kurdes et arabes. 

Le gouvernement syrien a critiqué une campagne de la coalition non autorisée, affirmant que cette dernière avait gravement endommagé l'infrastructure du pays au lieu de provoquer des dommages à l'Etat islamique.

Lire aussi : «De la paperasse» : Moscou réfute les accusations de bombardement d'une base américaine en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales