Erdogan : les pilotes ayant abattu le Su-24 russe en 2015 seraient liés à Fethullah Gülen

Source: Reuters

Après le coup d’Etat manqué, le président turc ne cesse de chercher des prétextes pour que les Etats-Unis extradent Fethullah Gülen, qui s’y trouve en exil. Selon Ankara, ce prédicateur serait une source de tous les maux.

«Les deux pilotes ont été arrêtés dans le cadre de l'affaire du coup d'Etat. Ils pourraient être liés à l'organisation de Gülen. Pour l'instant, nous ne disposons pas de preuves. Le tribunal les établira», a déclaré Reccep Tayyip Erdogan dans une interview donnée à la chaîne de télévision Al Jazeera.

Fethullah Gülen, âgé de 75 ans, est un prédicateur musulman exilé aux Etats-Unis depuis 1999. Il est à la tête d’un puissant mouvement turc, Hizmet, qui gère un gigantesque réseau d'écoles, d'ONG et d'entreprises. Même s’il n’a pas été présent physiquement en Turquie depuis plus de 17 ans, son opinion reste très influente dans les médias, la police et la magistrature. 

Dans les années 1990, Fethullah Gülen et Recep Tayyip Erdogan ont même été alliés. Grâce au réseau de cet imam, l’actuel président turc a pu asseoir son pouvoir. Mais, après un scandale de corruption qui a touché le cercle du président fin 2013, Fethullah Gülen est devenu l’«ennemi public numéro un» pour Ankara. Le jour du coup d’Etat, Recep Tayyip Erdogan l’a immédiatement accusé d’avoir orchestré une tentative de le renverser. 

Lire aussi : Prison à vie requise contre un imam turc, ancien allié d'Erdogan, exilé aux Etats-Unis

Le 19 juillet, Ankara a officiellement demandé l’extradition de Fethullah Gülen aux Etats-Unis.

«Le président et moi-même avons envoyé une demande officielle aux Etats-Unis», a déclaré le Premier ministre Binali Yildirim. «Nous demandons l’extradition du chef terroriste. Le ministre de la Justice a transmis nos dossiers pour lancer la démarche», a-t-il poursuivi.

La Maison-Blanche, n’a, pour l’heure, pris aucune décision. 

Lire aussi : Coup d'Etat en Turquie : l’un des responsables dément son implication après l’avoir reconnue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales