Coup d'Etat en Turquie : l’un des responsables dément son implication après l’avoir reconnue

Des soldats turcs Source: Reuters
Des soldats turcs

L’article diffusé par l’agence Anadolu, où l’ex-commandant des forces aériennes turques, Akin Ozturk, assumait sa responsabilité dans la tentative de coup, n’est plus consultable. En revanche, Anadolu a publié un article où il proclame son innocence.

L’article sur l’ancien commandant  de forces aériennes turques Akin Ozturk a été supprimé du site de l’agence officielle turque Anadolu, pour être remplacé par un message du militaire ou il nie son implication.

«Je ne suis pas la personne qui a planifié, organisé et dirigé le coup d’Etat militaire du 15 juillet. Je ne sais pas qui a été à la tête de cette opération», peut-on lire sur le site d’Anadolu, qui cite Akin Ozturk, accusé jusque-là par le gouvernement turc d’avoir été le chef opérationnel de la tentative de coup d’Etat avortée qui s’est déroulée dans la nuit du 15 au 16 juillet. Selon l’intéressé, le jour du coup d’Etat, il s’est retrouvé par un pur hasard sur la base aérienne d’Akindji, où les putschistes ont aménagé leur état-major.

Mais ces déclarations sont troublantes car Akin Osturk avait lui-même reconnu précédemment qu’il était l’un des organisateurs de la tentative de coup d’Etat. D’autant plus troublantes aujourd’hui, que l’article dans lequel il s’accusait n’est plus disponible à la lecture sur le iste de l’agence Anadolu.

En savoir plus : qui est Akin Ozturk, accusé d’être à la tête de l’opération ?

Akin Ozturk avait été arrêté le lundi 18 juillet, avec 25 autres suspects, sur ordre des autorités turques au motif que cet ancien commandant des forces aériennes du pays, membre du Conseil militaire suprême, avait collaboré avec le cerveau présumé du coup d’Etat, Fethullah Gülen, qui vit aux Etats-Unis.

Plus de 6 000 personnes, dont une grande proportion de militaires hauts gradés, ont été interpellés par les autorités après l’échec de cette tentative de l’armée turque pour reprendre le pouvoir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales