Turquie : médias privés et publics se contredisent sur l'aveu de l'ancien chef de l'armée de l'air

Source: Reuters

Selon une agence d'Etat turque, l'ancien chef de l'armée de l'air Akin Oztürk aurait avoué avoir participé au coup d'Etat raté du vendredi 15 juillet. Une version contestée par deux médias privés du pays.

Lundi 18 juillet, l'agence publique turque Anadolu a annoncé que l'ex-chef de l'armée de l'air, Akin Oztürk, avait admis avoir été impliqué dans la tentative de putsch de la nuit du 15 au 16 juillet, qui a causé la mort de plus de 290 personnes.

Plus tard dans la journée, deux chaînes de télévision privées, Haberturk et NTV, ont contredit cette affirmation, citant des propos attribués au militaire déchu : «Je ne fais pas partie des personnes qui ont organisé ou dirigé la tentative de coup d'Etat qui a été menée le 15 juillet, et je ne sais pas qui a fait cela.»

A lire aussi : Coup d'Etat en Turquie : les premières images des militaires prenant d'assaut l’hôtel d'Erdogan

Purge dans l'armée après le putsch raté

Jusqu'à présent 103 généraux et amiraux ont été mis aux arrêts en Turquie et près de 6 000 militaires ont été placés en garde à vue.

Recep Tayyip Erdogan a promis l'élimination du «virus» factieux, témoignant d'un durcissement de la terminologie à l'encontre des rebelles, désormais qualifiés de «groupe terroriste» par le ministère des Affaires étrangères turc.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales