Guerre en Irak : des familles de soldats tués lèvent des fonds pour traduire Tony Blair en justice

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair © Pool Source: Reuters
L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair

Les familles de soldats britanniques tombés lors de la guerre en Irak ont lancé une collecte sur internet afin de financer des poursuites contre Tony Blair pour son rôle dans la participation du Royaume-Uni à la guerre.

Le groupe de défense des familles de la guerre en Irak (IWFCG) souhaite récolter 150 000 livres pour couvrir les frais de justice afin de poursuivre l'ancien Premier ministre britannique suite à la publication du rapport Chilcot.

Le site internet, intitulé «Crowd Justice» a été lancé par Red Keys et Roger Bacon, les parents de deux gradés britanniques tués durant le conflit, afin de «rendre justice là où il n'y en a pas eu». Dans un communiqué mis en ligne sur le site on peut lire : «Le rapport attendu depuis si longtemps a confirmé qu'il y avait eu de très sérieux échecs dans la préparation et la conduite de la guerre, qui a mené à de nombreuses morts inutiles.»

En seulement 24 heures, le collectif a déjà récolté plus de 79 000 livres grâce à près de 2 700 donateurs.


Lire aussi : Les familles des militaires ont envoyé des gilets pare-balles sur la ligne de front en Irak

«Nos forces armées ne doivent plus jamais être sacrifiées à cause de l'ambition politique, de irresponsabilité et des échecs du gouvernement», affirme le IWFCG. Pour le groupe, «les responsables doivent rendre des comptes […] c'est aux familles de nous assurer que justice soit faite».

Néanmoins, des parents de soldats ont déclaré qu'ils étaient «dégoûtés» d'apprendre que Tony Blair serait lui remboursé par l'Etat pour tous les frais judiciaires et autres pénalités financières résultants des différentes procédures concernant de possibles abus de pouvoir liés à la participation du Royaume-Uni à la guerre en Irak de 2003.

Après sept ans de travail, la commission d’enquête dirigée par John Chilcot a présenté un rapport de 12 volumes (2,6 millions de mots) analysant la prise de décision d'engager le Royaume-Uni dans la guerre en 2003, initiée par Tony Blair et le président américain George W. Bush. Ce rapport entend présenter les véritables raisons de la participation du Royaume-Uni à ce conflit qui a coûté la vie à 179 soldats Britanniques.

Lire aussi : Tony Blair s'expose à un procès à la Cour pénale internationale de La Haye

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales