La constitution américaine interdit à John McCain de conseiller le gouvernement ukrainien

La constitution américaine interdit à John McCain de conseiller le gouvernement ukrainien Source: Reuters
La sénateur américain John McCain
Suivez RT France surTelegram

Le sénateur américain John McCain a annoncé qu’il ne pourra pas rejoindre l’équipe consultative internationale dirigée par Mikheil Saakachvili pour conseiller les autorités de Kiev parce que la Constitution américaine l’interdit.

«On m’a fait un grand honneur en m’invitant à rejoindre le Conseil consultatif international ukrainien pour les réformes, une plateforme permettant de discuter des façons de préserver l’intégrité territoriale de l’Ukraine et de soutenir l’avenir démocratique du pays face à l’agression russe. Cependant, conformément aux actes de la Constitution des Etats-Unis concernant la coopération des membres du Congrès avec des gouvernements étrangers, je suis obligé de rejeter cette proposition», a affirmé John McCain dans une déclaration sur son site web.

L’homme politique belliciste a ajouté qu’il était «profondément fier d’être un ami de l’Ukraine», en disant qu’il entendait faire tout son possible pour soutenir les activités de l’équipe. McCain est connu pour avoir soutenu activement les projets de livraison d’armes létales au gouvernement ukrainien pour combattre les milices populaires dans l’est du pays.

Entretemps, l’ex-président géorgien en exil Mikheil Saakachvili, qui dirige ce groupe consultatif, a publié une déclaration sur sa page Facebook déplorant la décision de McCain : «John McCain a véritablement voulu se joindre au Conseil consultatif international pour aider l’Ukraine, comme nous en avons discuté avec lui plusieurs fois ces dernières semaines. L’attention qu’il a portée à cette initiative était sans précédent, étant donné qu’il siège au sénat et demeure un homme politique américain de premier plan. Je suis évidemment reconnaissant à mon vieil ami d’avoir fait un effort et je me réjouis de la perspective de continuer à travailler encore plus activement avec lui pour promouvoir la liberté et contrer les ennemis».

Le Conseil consultatif international ukrainien est un organe consultatif rattaché au président ukrainien Petro Porochenko qui l’aidera à effectuer des réformes. Il coopérera également avec le Conseil national de l’Ukraine.

Cette équipe se compose essentiellement d’hommes politiques européens, anciens et actuels, dont Elmar Brok, eurodéputé allemand et président de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, l’ex-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères suédois Carl Bildt, l’ex-Premier ministre de la Slovaquie Mikulas Dzurinda et l’ancien Premier ministre de la Lituanie Andrius Kubilius.

Petro Porochenko espère profiter de leur expérience et de leur expertise pour faciliter la mise en ouvre des réformes dont l’Ukraine a besoin et stimuler l’arrivée d’investissements étrangers dans le pays.

A la fin avril, le magazine économique britannique The Economist a qualifié l’effondrement de l’économie ukrainienne de «plus rapide du monde», sachant que le PIB de l’Ukraine s’est réduit de 6,5% en 12 mois.

Le 13 fervier, Porochenko a nommé Saakachvili chef du Conseil consultatif international sur les réformes. L’ex-président géorigen, recherché dans son pays natal pour les accusations de détournement de plus de 4,5 millions d’euros et d’avoir utilisé la force contre des protestataires lors des manifestations de 2007, va également représenter l’Ukraine à l’étranger.

En savoir plus : McCain est invité dans l’équipe de Saakachvili et conseillera Kiev sur les réformes à mener dans le pays

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix