Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong
Suivez RT France surTelegram

Un photographe téméraire a réussi à se faufiler dans la zone interdite de Fukushima. Ses photos montrent ce qui s'est passé dans cette ville fantôme après l’accident de la centrale nucléaire éponyme en 2011.

Le mois dernier le photographe malaisien Keow Wee Long et ses amis équipés de masques de protection et d'appareils photos sont parvenus à déjouer la surveillance des autorités locales et à pénétrer dans la zone d'exclusion. On avait déjà vu les photos de Tchernobyl, mais Keow Wee Long nous livre une autre vision des catastrophes nucléaires.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

D’après des photos, on voit que des gens habitent toujours dans cette zone.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Les feux de circulation fonctionnent toujours sur les routes.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Les supermarchés sont plein de magazines et de livres intacts.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Keow Wee Long a même trouvé une bague de fiançailles.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Mais le linge abandonné en plein milieu de la laverie, les médicaments étalés sur le sol, les jeux d’enfants recouverts d'une épaisse couche de poussière traduisent bien la panique qui s'est emparée soudainement de la population.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Ici, la vie s'est arrêtée le 3 mars 2011.

Fukushima comme on ne l'a jamais vue (IMAGES CHOC)© Keow Wee Loong

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix