Au grand dam de la Maison Blanche, Kerry qualifie Jaysh al-Islam et Ahrar al-Sham de terroristes

Source: Reuters

A la veille d’une visite de John Kerry à Moscou, sa ligne politique pourrait avoir changé. Ce dernier a en effet qualifié de terroristes des groupes qu’il demandait jusqu’à présent à la Russie de ne pas bombarder en Syrie.

D’après les affirmations de John Rogin, journaliste du Washington Post, l’administration Obama serait très préoccupée par les propos récents du secrétaire d’Etat John Kerry. Lors d’une intervention à Aspen, dans le Colorado, John Kerry a qualifié Jaysh al-Islam et Ahrar al-Sham de «sous-groupes» d’organisations terroristes, telles que Daesh et le Front Al-Nosra.

«Il y a plusieurs sous-groupes de Daesh et du Front al-Nosra, notamment Jaysh al-Islam et Ahrar al-Sham, qui ne respectent pas les conditions du cessez-le-feu et mènent des combats», avait déclaré John Kerry.

Mais jusqu’à présent, les Etats-Unis avaient mené des pourparlers avec la Russie pour tenter de la convaincre d’arrêter de bombarder l’opposition syrienne «modérée» dont, pour Washington, Jaysh al-Islam et Ahrar al-Sham faisaient partie.

Mais au cœur de l’exécutif américain, ces propos de John Kerry ne sont toujours pas passés. «La ligne de John Kerry sape nos efforts», aurait confié au Washington Post, une source proche de la Maison Blanche.

Lire aussi : Syrie : Les Etats-Unis ont demandé à la Russie de ne pas frapper le Front al-Nosra, rapporte Moscou

Nouvelles propositions pour la coopération en Syrie

Le 14 juillet, John Kerry est attendu à Moscou où il s’entretiendra avec Vladimir Poutine pour lui proposer, d’après le Washington Post d’établir un nouveau groupe pour l’échange d’informations entre les services de renseignement, sur les opérations en cours et la synchronisation des frappes contre Daesh en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales