Syrie : Les Etats-Unis ont demandé à la Russie de ne pas frapper le Front al-Nosra, rapporte Moscou

Les membres du groupe terroriste Front al-Nosra Source: Reuters
Les membres du groupe terroriste Front al-Nosra

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué vendredi que Washington avait demandé aux Russes de ne pas viser al-Nosra, branche syrienne du groupe terroriste Al-Qaïda, par crainte de toucher l’opposition modérée.

Les Américains «nous demandent de ne pas le frapper [le Front al-Nosra] parce qu’il y a une opposition "normale" à côté», a indiqué le ministre dans une intervention télévisée rapportée par l’agence de presse Associated Press.

«Mais cette opposition doit s'éloigner des positions des terroristes, nous nous sommes mis d’accord là-dessus il y a longtemps», a-t-il ensuite ajouté, évoquant le délai laissé par la Russie aux groupes d’oppositions modérés pour quitter les zones contrôlées par le groupe terroriste.

Alors que les combats continuent à faire rage en Syrie malgré l’entrée en vigueur, le 27 février, de la trêve négociée par les Etats-Unis et la Russie, le Secrétaire d’Etat américain John Kerry a pour sa part déclaré qu’il avait discuté vendredi avec son homologue russe de la recrudescence des violences sur place.

Il a assuré que lui et Sergueï Lavrov avaient principalement évoqué «des moyens pour tenter de renforcer la mise en œuvre et la fiabilité de cette cessation [des hostilités]. Nous avons de bonnes idées mais nous n’y sommes pas encore».

Le cessez-le-feu est entré en vigueur en Syrie le 27 février 2016 mais il ne s'applique ni à Daesh, ni au Front al-Nosra, ni aux autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'ONU. Les factions de l’opposition dites modérée sont, elles, en revanche, concernées.

Fin mai, Moscou a suspendu ses frappes aériennes après avoir reçu l’information que plusieurs groupes armés rebelles désiraient se séparer d’al-Nosra pour rejoindre le cessez-le-feu.

Lire aussi : Le cessez-le-feu en Syrie entre officiellement en vigueur, l'ONU et les habitants pleins d'espoir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales