Moscou suspend ses frappes en Syrie pour que les rebelles puissent rejoindre le cessez-le-feu

Source: Sputnik

Le ministère de la Défense russe a déclaré avoir suspendu ses attaques contre les cibles terroristes en Syrie car plusieurs groupuscules affiliés au Front Al-Nosra ont annoncé leur intention de se ranger dans le camp de la paix en Syrie.

«Ces derniers jours, le centre russe pour la réconciliation en Syrie a reçu une centaine de demandes signées par les chefs des groupes armés qui sont basés dans plusieurs provinces, notamment à Alep et à Damas, qui réclament l’interruption des frappes le temps qu’ils se séparent du Front Al-Nosra», a fait savoir le major-général Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.

Il a notamment précisé que certains groupuscules étaient prêts à fournir des informations relatives à leur position une fois qu’ils se seront nettement éloignés des positions terroristes pour éviter les frappes.

Le cessez-le-feu est entré en vigueur en Syrie le 27 février 2016 mais il ne s'applique ni à Daesh ni au Front Al-Nosra ni aux autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'ONU. Ces derniers poursuivent d’ailleurs d’importantes offensives. Mais les positions des terroristes se réduisent, car un nombre croissant de groupes armés se rebellent contre eux. Le 23 mai, par exemple, les Forces démocratiques syriennes (FDS), qui comptent environ 25 000 combattants kurdes et près de 5 000 combattants arabes, ont annoncé le début de leur offensive contre Raqqa.

Lire aussi : Les Kurdes attaquent Raqqa, le bastion de Daesh (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales