Fusillade de Dallas : des policiers blancs pris pour cible dans d'autres villes américaines

Source: AFP

Après la fusillade de jeudi dernier qui a fait cinq morts à Dallas au Texas, des violences similaires ont eu lieu dans d'autres Etats Américains, là aussi en prenant les policiers pour cible.

Après la fusillade au Texas ce jeudi 7 juillet, les policiers ont essuyé des tirs dans trois autres Etats américains, en Géorgie, dans le Missouri et le Tennessee. 

Dans le Tennessee, un homme a ouvert le feu jeudi dans un hôtel, tuant la réceptionniste. S'enfuyant ensuite sur l'autoroute, il a échangé plusieurs coups de feu avec les policiers. «Le tueur pourrait avoir voulu s'en prendre à des policiers avoir avoir été choqué par des incidents entre force de l'ordre et Afro-américains, dans d'autres endroits du pays» a déclaré la police locale. 

Dans le Missouri, un policier a été la cible de tirs alors que son véhicule était à l'arrêt. L'affaire s'est passée à Ballwin, dans la banlieue de Saint-Louis. Le suspect a utilisé une arme de poing et a tiré au moins trois fois, touchant un policier au cou.

A Valdosta, en Géorgie, le tireur, un jeune homme de 22 ans qui avait appelé la police, a fait feu sur un des policiers à leur arrivée. Les policiers ont répliqué, et le tireur a été blessé bien qu'il portait un gilet pare-balles. 

Les motivations des tireurs du Missouri et de Géorgie restent inconnues, mais les autorités américaines n'excluent pas un mobile similaire à celui de Micah Xavier Johnson, le tueur de Dallas.

Micah Xavier Johnson était réserviste de l'armée américaine, qui selon ses propres termes, voulait «tuer des Blancs». En ouvrant le feu sur des policiers à la fin d'une manifestation organisée pour dénoncer la mort de deux Noirs tués cette semaine par la police, cinq d'entre eux ont été tués.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales