L'OTAN et l'UE s'apprêtent à faire face à des menaces hybrides

Donald Tusk,Jens Stoltenberg et Jean-Claude Juncke Source: Reuters
Donald Tusk,Jens Stoltenberg et Jean-Claude Juncke

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, le président du Conseil de l’UE Donald Tusk et le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont signé une déclaration commune de coopération afin de faire face «aux nouveaux défis».

«Nous avons une position commune sur la Russie : l’UE a imposé des sanctions économiques, l’OTAN a procédé au renforcement de la défense collective après la fin de la guerre froide, le plus important depuis la guerre froide», a déclaré le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, pour qui l’importance de ce partenariat entre deux alliances «augmente dans ces temps incertains».

Le texte sur la coopération entre l’Alliance atlantique et l’Union européenne est le premier de ce genre. Selon Jens Stoltenberg, les deux blocs font face à de nouveaux défis mais séparément, les organisations ne disposent pas d’un arsenal capable de «faire face aux menaces hybrides». «Nous devons travailler ensemble», a-t-il ainsi conclu. Le secrétaire général de l’OTAN n’a pas précisé de quel pays ces «menaces hybrides» pourraient provenir.

D’autres défis tels que les cyberattaques, la migration et la sécurité en Méditerranée ont également été évoquées entre les deux blocs.

Le renforcement du potentiel de défense des deux blocs est aussi envisagé. Les deux blocs entendent développer leur industrie de défense des deux côtés de l'Atlantique. Ceci va à l’encontre d’un rapport publié le 29 juin intitulé Stratégie globale de l’Union européenne, qui indique que les Européens doivent «être prêts et capables de dissuader, de répondre et de se protéger contre des menaces extérieures» aussi que développer une autonomie militaire par rapport à l’OTAN.

Lire aussi : Une armée européenne ? Un nouveau rapport européen mentionne que l’UE doit s’émanciper de l’OTAN

Le chef de l’OTAN a également mentionné le Brexit. Jens Stoltenberg s’est dépêché d’assurer que la position du Royaume-Uni à la direction de l’Alliance atlantique restera inchangée, tout en concédant que la sortie du pays de l’Union européenne modifiera les relations que Londres entretient avec l’UE.

La décision de créer un nouveau partenariat entre l’UE et l’OTAN a été prise le 28 juin lors du dernier sommet de l’Union européenne à Bruxelles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales