Une armée européenne ? Un nouveau rapport européen mentionne que l’UE doit s’émanciper de l’OTAN

Federica Mogherini, Haute représentante de la politique étrangère de l'Union européenne© Ruben Sprich Source: Reuters
Federica Mogherini, Haute représentante de la politique étrangère de l'Union européenne

Un nouveau rapport européen suggère que l’Union européenne devrait développer une autonomie militaire par rapport à l’OTAN et renforcer son rôle sécuritaire sur la scène mondiale en intensifiant la coopération militaire entre les pays membres.

«En tant qu’Européens, nous devons adopter une plus grande responsabilité envers notre sécurité. Nous devons être prêts et capables de dissuader, de répondre et de nous protéger contre des menaces extérieures», indique le rapport intitulé Stratégie globale de l’Union européenne, rédigé par la responsable de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini.

«Alors que l’OTAN existe pour défendre ses membres, pour la plupart européens, d’une attaque extérieure, les Européens doivent être mieux équipés, entraînés et organisés afin de contribuer de manière décisive à des efforts collectifs, ainsi que d'agir de façon autonome si et quand cela est nécessaire», précise le document.

Le texte souligne par ailleurs que, dans le contexte «d’un monde fragile»,  l’Union européenne fait actuellement face à «une crise existentielle» : «L’Union est menacée. Notre projet européen, qui a apporté une paix sans précédent [sur le continent], la prospérité et la démocratie, est remise en question.»

Le rapport invite également les pays européens à activement augmenter leurs dépenses militaires et créer une industrie de défense plus forte qui deviendrait la base de la future autonomie militaire de l’Union européenne. «L’investissement dans la sécurité et la défense est une question d’urgence», affirme le document, soulignant que «la coopération de défense doit devenir la norme».

Cependant, le texte ne mentionne pas explicitement la création d’une armée européenne qui nécessiterait une modification de la Constitution de l’UE et des traités internationaux, mais appelle néanmoins à supprimer toutes les barrières qui pourraient entraver les capacités militaires européennes. «Nous devons développer la capacité de réponse rapide en levant notamment les obstacles procéduriers, financiers et politiques qui empêchent le déploiement de groupes tactiques, et qui entravent la génération de forces armées et réduisent l’efficacité des opérations militaires».

Lire aussi : Angela Merkel veut augmenter le budget de la Bundeswehr

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales