Arrestation d’un Algérien en Allemagne soupçonné d’avoir aidé le cerveau des attentats de Paris

Source: Reuters

La police allemande a arrêté un Algérien de 20 ans, soupçonné d'avoir fait partie de l’Etat islamique en Syrie et transmis des informations à Abdelhamid Abaaoud, l’homme qui a planifié les attaques du 13 novembre de Paris, selon le parquet fédéral.

Un communiqué de cette instance chargée en Allemagne des dossiers de terrorisme indique que l'homme, identifié comme Bilal C., a quitté fin septembre 2014 l'Algérie pour se rendre en Syrie via la Turquie. Vers la fin de l’année, il a rejoint les rangs de Daesh pour y suivre «une formation au combat et au maniement des armes».

En juin 2015, Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'organisateur des attaques de Paris responsables de la mort de 130 personnes en novembre dernier, l'a chargé de vérifier les contrôles frontaliers «sur la route des Balkans» et les possibilités de passage. Bilal C. aurait donc ensuite quitté la Syrie pour gagner la Turquie en empruntant ainsi la route en question qui est souvent choisie par les migrants. Il est passé par la Grèce, la Serbie, la Hongrie et enfin l'Autriche, informant tout au long de son voyage Abdelhamid Abaaoud, tué le 18 novembre 2015 lors d'une opération de police à Saint-Denis.

Aucun élément ne permet de supposer que le suspect a travaillé activement pour le compte de Daesh depuis son arrivée en Allemagne, a ajouté le Parquet. Soulignant que le jeune homme a déjà été incarcéré dans le cadre d'une autre affaire, le parquet n’a pas souhaité entrer dans le détail.

Lire aussi : Abdelhamid Abaaoud, le cerveau des attentats de Paris, aurait échappé à la police grecque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales