Attentat au Bangladesh : la police abattu un otage par erreur

Source: Reuters

Les forces de sécurité bangladaises ont commis une grave erreur. Lors d’une opération antiterroriste, l’un des policiers a abattu un employé de cuisine d’un restaurant de Dacca, pensant qu’il s’agissait d’un extrêmiste islamiste.

La police du Bangladesh a ouvert une enquête pénale contre un policier qui a tué Saiful Islam Chowkider, le cuisinier du restaurant The Holey Artisan, pris en otage par les terroristes de Daesh.

«Nous pensons qu'il a été abattu accidentellement d'un coup de feu», a expliqué un responsable de police.

L’accident a eu lieu le 2 juillet à Dacca. Les terroristes de Daesh avaient pris en otage un restaurant souvent fréquenté par les expatriés. Les forces de l’ordre ont lancé l’assaut dans la soirée. Bilan de l’opération : au moins 20 otages décédés, cinq islamistes abattus et un capturé vivant.   

Enfin, cinq terroristes abattus... peut-être seulement quatre. Car à la fin de l’opération, la police a publié un rapport avec des photos des terroristes tués. Et quelques heures plus tard, le cousin de Saiful Islam Chowkider a appelé à la police pour faire part, affolé, de leur erreur.

«Nous avons protesté. Nous avons dit qu'il n'avait jamais été militant. C'était un homme qui travaillait dur et il faisait les meilleures pâtes et pizzas du Bangladesh», a-t-il affirmé.

«Nous sommes allés voir les militaires, mais ils n'ont pas voulu nous rendre son corps, nous expliquant qu'il s'agissait d'un suspect», a-t-il ajouté.

Lire aussi : Prise d'otage au Bangladesh : les captifs incapables de réciter le Coran étaient torturés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales