150 djihadistes et 260 véhicules de Daesh détruits par des frappes près de Falloujah (VIDEO)

- Avec AFP

Les restes du convoi de l'Etat islamique © Capture d'écran Youtube
Les restes du convoi de l'Etat islamique

Plus de 150 djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été tués dans des frappes aériennes qui ont détruit quelque 260 véhicules fuyant la ville de Falloujah, récemment reprise par les forces irakiennes, ont indiqué jeudi des sources militaires.

Ces frappes ont visé depuis mardi soir des centaines de véhicules ayant quitté les dernières positions contrôlées par l'EI à Falloujah, a précisé le Centre de coordination des opérations anti-EI.

ATTENTION IMAGES CHOQUANTES

«Nos héros de l'aviation militaire ont détruit plus de 200 véhicules et saisi une grande quantité d'armes, d'équipements et de munitions», a déclaré Yahya Rassoul, un porte-parole.

Il a précisé qu'au moins 150 militants de l'EI avaient été tués, sans donner de détails sur la façon dont les morts avaient été comptés et identifiés. Le porte-parole faisait référence à une première série de frappes ayant visé un immense convoi circulant dans le désert au sud de Falloujah en direction apparemment de régions encore contrôlées par l'EI près de la frontière syrienne.

Au moins 60 autres véhicules ont été détruits par d'autres frappes menées par les avions irakiens et de la coalition anti-djihadistes conduite par les Etats-Unis sur un convoi au nord-ouest de Falloujah, a indiqué à l'AFP Ismail Mahalawi, porte-parole du Commandement des opérations dans la province d'Al-Anbar (ouest).

Il n'était pas en mesure de préciser le nombre de djihadistes tués dans ces frappes.

La coalition internationale a mené des centaines de frappes ces dernières semaines pour appuyer l'opération lancée par les forces irakiennes pour reprendre Falloujah, dernier bastion de l'EI dans la province d'Al-Anbar. Les autorités ont affirmé le 26 juin avoir totalement libéré la ville contrôlée par l'EI depuis janvier 2014.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales