Procès LuxLeaks : prison avec sursis pour les deux lanceurs d'alerte, le journaliste acquitté

Procès LuxLeaks : prison avec sursis pour les deux lanceurs d'alerte, le journaliste acquitté© Vincent Kessler Source: Reuters
Le lanceur d'alerte Antoine Deltour
Suivez RT France surTelegram

La justice luxembourgeoise a condamné à 12 mois de prison avec sursis l'ancien employé de la firme d'audit PricewaterhouseCoopers Antoine Deltour, à l'origine du scandale LuxLeaks, et à 9 mois avec sursis son ancien collègue Raphaël Halet.

Ce procès avait pris une tournure symbolique pour les défenseurs des «lanceurs d'alerte», qui espéraient l'acquittement des deux employés. Antoine Deltour, qui a décidé de faire appel, a aussi écopé d'une amende de 1 500 euros, tandis que Raphaël Halet devra s'acquitter d'une amende de 1 000 euros.

Le journaliste de la chaîne de télévision France 2 Edouard Perrin, qui avait révélé dans l'émission «Cash Investigation» les pratiques fiscales décriées du Grand-Duché grâce aux documents transmis par Antoine Deltour, a quant a lui été acquitté, selon le jugement prononcé par le président du tribunal de Luxembourg, Marc Thill.

La CGT des cadres dénonce ce verdict

«L’UGICT-CGT, avec le comité de soutien d’Antoine Deltour, dénonce l’hypocrisie et le scandale de cette condamnation» a affirmé le syndicat dans un communiqué. Elle «continuera à se battre aux côtés d’Antoine Deltour, Raphaël Halet et Edouard Perrin dans le cadre des démarches judiciaires qu’ils engageront pour obtenir leur acquittement».

Le verdict démontre, selon l'UGICT, «la nécessité de renforcer les dispositions protégeant les lanceurs d’alerte», et d'étendre leur définition «trop restreinte».

Les milliers de pages confidentielles sur les pratiques d'optimisation fiscale rendues publiques par les deux lanceurs d'alerte et le journaliste de France 2 détaillaient 548 «rescrits fiscaux» – concernant plus de 350 sociétés – généreusement accordés par l'administration et négociés par PwC pour le compte de ses clients.

Les faits datent de l'époque où Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, était Premier ministre du Luxembourg (1995-2013).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix