Poutine : la Russie lève les restrictions sur le tourisme à destination de la Turquie

Source: Reuters

Les présidents Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, au cours d’une conversation téléphonique, ont convenu d’une rencontre afin de procéder à une normalisation des relations entre la Russie et la Turquie.

La conversation, qui a duré environ 40 minutes, a été «très productive et positive», rapporte la chaîne turque NTV. Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont notamment mis d’accord pour supprimer les restrictions visant les touristes russes désireux de se rendre en Turquie, dans l'éventualité où le gouvernement turc prendrait des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité des citoyens russes sur le territoire turc.

Au lendemain de l’attentat qui a frappé l’aéroport international à Istanbul et coûté la vie à 41 personnes et blessé 239 autres, selon le dernier bilan officiel, «le président russe a exprimé ses profondes condoléances après l’attaque terroriste à l’aéroport d’Istanbul, à l'origine de nombreuses victimes, sa sympathie envers les familles des personnes décédées [dans l’attentat] et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées», selon un communiqué du Kremlin.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont également souligné la nécessité de coopérer dans la lutte contre le terrorisme et la résolution des problèmes régionaux, notamment au Moyen-Orient.

Le dernier entretien entre les présidents russe et turc remonte à novembre dernier, lors du sommet du G20, qui s’était déroulé dans la ville turque d’Antalya. Quelques jours après la rencontre, les relations entre la Russie et la Turquie s'étaient fortement dégradée après la liquidation d'un bombardier russe en opération en Syrie par les forces turques.

Selon l’agence RIA Novosti, Recep Tayyip Erdogan a envoyé une lettre à Vladimir Poutine, lundi 27 juin, présentant les excuses de la Turquie pour avoir abattu l'avion russe. Erdogan aurait également exprimé ses condoléances pour la mort du pilote russe, Oleg Pechkov, et aurait déclaré que les autorités turques ne souhaitaient pas dégrader leurs relations avec la Russie.

Toujours d’après RIA Novosti, le Kremlin a qualifié la lettre du président turc d’étape importante pour la normalisation des relations bilatérales entre Moscou et Ankara.

Lire aussi : SU-24 abattu : le Premier ministre turc promet des indemnisations mais se ravise 24 heures plus tard

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales