Etat islamique : l’ONU signale et condamne des infanticides

(REUTERS/Ako Rasheed) Source: Reuters
(REUTERS/Ako Rasheed)

L’Etat Islamique (EI), selon le Comité des droits de l'enfant des Nations unies, enlève et met à mort des enfants iraquiens, notamment par crucifixion ou en les enterrant vivants, et en vend d’autres comme esclaves sexuels.

« Nous sommes très préoccupés par les tortures et les meurtres d’enfants, en particulier de ceux qui font partie des minorités mais pas seulement », a dit lors d’une conférence de presse Renate Winter, expert du Comité.

Les islamistes ciblent non seulement les enfants kurdes yézidis et chrétiens, mais aussi les jeunes musulmans des branches chiite et sunnite, a-t-elle ajouté.

De plus en plus de garçons âgés moins de 18 ans sont utilisés par l’EI pour des attentats-suicides, des opérations de reconnaissance et comme boucliers humains pendant les raids aériens de la coalition, informe l’organe onusien.

« On nous rapporte que des enfants, et particulièrement des enfants handicapés mentaux, ont été utilisés pour des attentats-suicides », a dit Winter à Reuters.

Winter a aussi parlé des vidéos diffusées sur Internet dans lesquelles des enfants de huit ans et même plus jeunes sont formés au combat par le groupe djihadiste.

Dans le rapport, le Comité des droits de l'enfant des Nations unies a dénoncé et condamné « l’assassinat systématique des enfants… y compris quelques cas d’ exécutions massives de petits garçons ainsi que des cas rapportés de décapitation, crucifixion et d’enfants enterrés vivants ».

L’EI aurait également commis « des violences sexuelles systématiques » contre de jeunes Irakiens, « l’enlèvement et l’asservissement sexuel des enfants » est une pratique courante du groupe selon le Comité.

Les enfants des minorités sont « vendus sur les marchés avec des étiquettes, des étiquettes de prix sur eux, ils sont vendus comme des esclaves », a affirmé Winter.

L’organe de contrôle onusien a appelé les autorités irakiennes à préserver la population infantile de l’emprise de l’Etat Islamique  et à traduire en justice les terroristes responsables des atrocités.

« C’est la responsabilité de l’Etat de protéger tous ses enfants. La question est : comment vont-ils le faire dans cette situation? », s’est demandée Winter.

Le rapport en question est le premier de l’organe de contrôle onusien au sujet du sort des enfants irakiens depuis 1998.

L’Etat Islamique a envahi de grandes portions de territoire en Irak et en Syrie au cours de son offensive en 2014 à l’issue de laquelle il a déclaré la formation d’un « califat » avec application stricte de la charia.

L’ONU a qualifié le régime de l’EI de « règne de la terreur » au vu des milliers de personnes mises à mort par le groupe djihadiste – dont des otages étrangers – et des centaines de milliers de personnes forcées de fuir leurs domiciles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales