JO 2016 : le comité olympique russe appelle le comité international à prendre une décision juste

© Denis Balibouse Source: Reuters

Au cours d’une réunion historique en Suisse, le Comité olympique international devrait se prononcer sur la participation ou non de la Russie aux Jeux de Rio, les athlètes russes ayant été bannis après le scandale de dopage qui a touché le pays.

«Nous allons avoir un débat intéressant», a déclaré le président du Comité olympique international, Thomas Bach, à l’ouverture de la réunion des 20 délégués sportifs qui se déroule dans un hôtel de Lausanne. «Nous souhaitons coordonner nos efforts pour protéger les athlètes propres et renforcer la lutte contre le dopage, particulièrement compte tenu des Jeux de Rio», a-t-il ajouté.

La réunion du Comité international olympique se tient en Lausanne, en Suisse, ce mardi 21 juin. Les discussions se concentreront sur la question de l’exclusion de l’intégralité de l’équipe de Russie des Jeux olympiques qui se dérouleront cet été à Rio de Janeiro, au Brésil. Le comité discutera également de la possibilité pour les athlètes russes propres, n’ayant pas eu recours au dopage, de participer aux JO. Cette éventualité pourrait rendre justice à chaque membre de l’équipe olympique de la Russie.

C’est la première fois que la Russie risque d’être absente des Jeux olympiques à cause d’une interdiction les empêchant d’y participer.

Au-delà des sportifs, tous les citoyens russes travaillant dans les organisations internationales d’athlétisme sont également sanctionnés, a fait savoir lundi 20 juin le secrétaire général de la Fédération russe d'athlétisme Mikhail Boutov.

«Cela concerne aussi malheureusement les juges, les membres des comités, des commissions et des conseils, autant européens qu’internationaux. Nous avons, au même titre que les sportifs, été relevés de nos fonctions», a-t-il indiqué.

De nombreux hommes politiques et sportifs russes ont qualifié cette décision d’injuste à l’égard des athlètes qui ne sont pas impliqués dans le scandale. Comme l’a précisé plus tôt le ministre russe des Sports Vitali Moutko, la position de la Russie consiste à ce que la responsabilité des sportifs doit revêtir un caractère personnel et non collectif.

Lire aussi : Le CIO soutient la décision de l’IAAF de suspendre la délégation russe d’athlétisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales