Okinawa : plus de 50 000 Japonais dans les rues pour dire «non» aux bases militaires américaines

Okinawa : plus de 50 000 Japonais dans les rues pour dire «non» aux bases militaires américaines Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

L’île d’Okinawa connaît l’une des manifestations les plus importantes de ces 20 dernières années contre la présence militaire américaine, après une série d’incidents impliquant des américains, le dernier en date étant l’assassinat d’une jeune femme.

La manifestation qui, selon les organisateurs, a rassemblé plus 65 000 personnes, notamment le gouverneur Takeshi Onaga et des responsables de partis d’opposition, s’est déroulée à Naha, la capitale de l’île, à proximité des bases aériennes américaines de Kadena et de Futenma. Une manifestation similaire a eu lieu au même moment devant le parlement à Tokyo.

Les manifestants ont protesté contre la présence militaire américaine et les graves délits commis à plusieurs reprises par des militaires contre des locaux. Dernier crime en date, l’assassinat d’une jeune japonaise de 20 ans par un ancien marin employé comme travailleur civil dans une des bases militaires américaines.

La manifestation à Naha a commencé par une minute de silence en hommage de la défunte, puis une lettre écrite par son père a été lue sur la scène.

Les manifestants ont aussi protesté contre les plans de Washington et de Tokyo de déplacer une base marine américaine du centre de l’île vers les eaux pures de la côte Nord. Le gouverneur, qui s’est exprimé lors de la manifestation à Naha, souhaite que la base soit fermée et ne soit pas remplacée par une autre.

La manifestation a pris fin avec la signature d’une pétition demandant aux gouvernements japonais et américain de s’excuser auprès de la famille de la victime ainsi qu’auprès de l’ensemble des habitants de l’île.

Okinawa abrite plusieurs bases militaires américaines qui occupent un cinquième du territoire de l’île et loge environ 50 000 Américains, dont 30 000 militaires. On reproche aux bases de faire beaucoup de bruit et de polluer l’air de la région. De nombreux locaux considèrent ces bases comme un signe de l’occupation militaire américaine depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Les 18 600 marins américains sur Okinawa maintenant confinés à leur base et privés d'alcool

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix