La police annonce la mort de la députée britannique pro-UE Jo Cox attaquée jeudi

Un véhicule de la police britannique Source: AFP
Un véhicule de la police britannique

Une députée britannique pro-UE, Jo Cox, 41 ans, a trouvé la mort après avoir été blessée par balles jeudi à Birstall (nord de l'Angleterre), selon la police. Le camp pro-UE a aussitôt annoncé suspendre sa campagne.

Jo Cox, une députée travailliste pro-UE de 41 ans, est morte des suites de ses blessures après avoir été victime d'une agression par balles jeudi à Birstall (nord de l'Angleterre), a annoncé la police locale, à une semaine du référendum sur l'Union européenne.

Alors que la campagne pour le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne bat son plein à sept jours du scrutin, l'agresseur aurait crié «Britain first», soit «Priorité au Royaume-Uni» selon un autre témoin citée par la chaîne Sky News.

En réaction, le camp militant pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne a annoncé la suspension de sa campagne pour la journée.

L'ancien maire de Londres et chef de file du camp pro-Brexit (sortie de l'UE) Boris Johnson a également annoncé qu'il cessait de faire campagne pour la journée. La campagne officielle pro-Brexit «Vote Leave» n'avait en revanche pas encore officiellement pris position sur un arrêt de la campagne et préparait un communiqué, selon un porte-parole.

Jo Cox, députée travailliste pro-européenne de la circonscription de Batley et Spen (West Yorkshire), a été touchée avant de s'effondrer dans une mare de sang, selon un témoin cité par l'agence Press Association.

Elue en 2015, mère de deux enfants, active dans la campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, elle aurait également été poignardée, selon la chaîne Channel 4 News.

«La police a été alertée à 12H53 pour un incident sur Market Street, à Birstall, où une femme d'une quarantaine d'années a été victime de blessures sérieuses», a précisé la police du West Yorkshire dans son communiqué. Un homme a également été victime de blessures légères, selon la police.

«Je suis très préoccupé par les informations selon lesquelles Jo Cox a été blessée. Nos pensées et nos prières vont à Jo et à sa famille», a réagi sur Twitter le Premier ministre britannique David Cameron.

L'attaque s'est produite à proximité de la bibliothèque municipale de Birstall, où la députée rencontre régulièrement ses administrés.

La députée avait été élue lors des dernières élections législatives de 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales