Lavrov : la Russie est prête à restaurer ses relations de partenariat avec l’OTAN

 Sergueï Lavrov et Frank-Walter Steinmeier © Thomas Peter Source: Reuters
Sergueï Lavrov et Frank-Walter Steinmeier

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou était prêt à restaurer son partenariat stratégique avec l’OTAN lors de la conférence de presse tenue hier avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à Volgograd.

Lors de la conférence de presse qui a eu lieu le 7 mai à Volgograd, l’ex-Stalingrad, Sergueï Lavrov a dévoilé que la Russie était en faveur du renouvellement de son partenariat avec l’Alliance atlantique.

«Je veux vous dire très honnêtement : nous recevons des signaux de nos partenaires de l’OTAN qui disent qu’il vaudrait mieux restaurer la coopération de nos départements militaires. Si nous recevons des propositions constructives, il est bien entendu que nous réagirons de manière constructive», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

La conférence de presse s’est déroulé à Volgograd où Sergueï Lavrov a rencontré son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier. Après que les deux chefs de diplomatie ont déposé des fleurs sur les tombes des soldats soviétiques et allemand dans le village de Rossoshki à l'extérieur de Volgograd, Frank-Walter Steinmeier a déclaré qu’il se réjouissait de la reprise des échanges d’information entre la Russie et l’OTAN.

«Dans la situation de conflit actuelle, on a un conflit et on ne peut pas le nier, on a besoin de ce contact parce que plusieurs pas, plusieurs actions sont souvent mal interprétées», a déclaré le ministre allemand.

Sergueï Lavrov a révélé aux journalistes que les lignes téléphoniques directes entre Moscou et Bruxelles, le siège de l’Alliance atlantique, avaient été réactivées. «C’est une chance d’en prendre mieux conscience et de travailler ensemble afin de surmonter ensemble les difficultés», avait déclaré Frank-Walter Steinmeier à Berlin, à la veille de son départ pour la Russie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales