La Jordanie exécute deux prisonniers en réaction à la vidéo de son pilote brûlé vif par l’EI

Des jourdaniens manifestent après l'execution du pilote militare par l'EI. Source: Reuters
Des jourdaniens manifestent après l'execution du pilote militare par l'EI.

Amman a exécuté deux prisonniers y compris l’auteur présumé d’un attentat suicide et sympathisant d’Al-Qaïda Sajida al-Rishawi après avoir promis une réponse létale au meurtre brutal d’un pilote jordanien capturé par l’EI.

Le porte-parole du gouvernement Mohammed al-Momani cité par l’AFP a identifié le second prisonnier comme Ziad al-Karbouli, ajoutant que les deux exécutions ont eu lieu mercredi matin.

Les exécutions ont été réalisées par pendaison, a rapporté Reuters.

Sajida al-Rishawi (Reuters/Majed Jaber) Source: Reuters
Sajida al-Rishawi (Reuters/Majed Jaber)

Al-Rishawi a été condamnée à mort après avoir tenté en vain de commettre à un attentat suicide pendant les attaques signées Al-Qaïda qui ont fait 60 morts en Jordanie il y a une décénie, elle attendait sa punition depuis la fin de son procès. En même temps, al-Karbouli a été identifié comme un prisonnier de longue date lié à Al-Qaïda et condamné à mort pour avoir planifié des attaques contre le royaume.

La Jordanie avait promis auparavant d’exécuter l’auteur de l’attentat-suicide raté en représailles à l’exécution du pilote Moath al-Kasasbeh par l’Etat Islamique, d’après une déclaration d’un haut responsable jordanien à l’AFP. Amman avait proposé d’échanger deux prisonniers mais les négociations ont échoué.

« La vengeance sera aussi grande que la calamité qui a touché la Jordanie », a dit le colonel Mamdouh al Ameri et porte-parole de l’armée dans une déclaration télévisée.

La roi Abdullah II a dû écourter sa visite aux Etats-Unis alors que le royaume a déclaré trois jours de deuil pour « le martyr et héros » al-Kasasbeh.

Lundi, l’Etat Islamique a diffusé une vidéo qui montre prétendument al-Kasasbeh en train de se faire brûler vif. Selon la télévision nationale, la Jordanie pense maintenant qu’il avait déjà été exécuté le 3 janvier, il y a un mois, malgré le fait que le gouvernement refusait alors de confirmer cette information aux agences de presse occidentales.

En savoir plus : L’Etat islamique menace d'exécuter un otage jordanien

Al-Kasasbeh a été capturé après que son avion s’est écrasé dans une partie de la Syrie contrôlée par l’EI à la suite d’une mission de bombardement en date du 24 décembre. La Jordanie participait aux raids aériens menés par les Etats-Unis et leur coalition dans la région, ces frappes ont aidé à contenir  l’expansion de l’EI au-delà de la Syrie et de l’Irak.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales