Israël : Daesh oblige la Maison Blanche à diminuer son aide au système de défense «Dôme de fer»

Le système Dôme de fer déployé face à la Bande de Gaza Source: Reuters
Le système Dôme de fer déployé face à la Bande de Gaza

La Chambre des représentants avait ajouté au budget américain une ligne de crédit supplémentaire de 455 millions de dollars à l'aide financière accordée à Israël pour financer sa défense. Le lobby pro-israélien AIPAC se dit profondément déçu.

C'est une inflexion notable dans le soutien financier des Etats-Unis à Israël. L'Amérique a en effet soutenu Israël tout au long de la dernière décennie. Et à la demande de la Maison Blanche, le Congrès américain avait toujours voté des budgets d'aide supérieurs à la demande initiale.

Mais dans une longue lettre adressée au Congrès, l'administration Obama détaille ses objections et rappelle la priorité du financement des opérations américaines déjà en cours au Moyen-Orient. En clair, les capacités de dépenses budgétaires des Etats-Unis ne sont pas illimitées, et l'augmentation de l'aide accordée à Israël se ferait aux dépens d'autres budgets. «Au moment où Daesh continue de représenter une menace sur le sol même des Etats-Unis comme pour nos alliés, la loi de Finances ne couvrirait pas complètement nos besoins», a indiqué l'administration Obama, alors que la loi prévoyait d'un autre côté une réduction pour le Système de défense antimissile américain de 324 millions de dollars.

Le système «Dôme de fer» a été lancé après le conflit entre Israël et le Liban en 2006. Il a été conçu pour faire face aux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza et depuis le Liban. Le dispositif, déployé en 2009, a intercepté ses premières roquettes en 2010. Barack Obama avait alors demandé au Congrès de voter un crédit de 205 millions de dollars au dispositif antimissile, Israël étant le principal allié des Etats-Unis au Proche-Orient. Ainsi en 2014, Israël recevait 3,1 milliards de dollars de la part des Etats-Unis, devenant la principale bénéficiaire de l'aide américaine dans le monde.

L'AIPAC, le lobby pro-israélien a exprimé sa déception : «Ces programmes d'aide sont cruciaux pour Israël qui doit faire face à une menace croissante». L'AIPAC, basé aux Etats-Unis, est très proche de la droite dure et du Likoud qu'elle soutient activement, et le lobby est très actif auprès des membres du Congrès afin d'influencer la politique étrangère américaine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales