Seul candidat juif, Bernie Sanders boude la conférence du lobby pro-israélien américain (VIDEO)

Source: Reuters

Bernie Sanders a préféré continuer à faire campagne plutôt que d’assister à la conférence annuelle de l’AIPAC, le puissant lobby pro-Israël, faisant grincer des dents la communauté juive présente. Les quatre autres candidats s'y sont tous rendus.

Symbole du soutien américain à Israël, la conférence annuelle de l'AIPAC est en général un rendez-vous que les candidats à la présidentielle ne manquent jamais car c'est pour eux l'occasion de réaffirmer leur affection pour l'Etat juif, et ainsi s'assurer d'une forte base électorale. Car l'événement n'est pas une petite réunion de province : près de 18 000 personnes s'y rendent chaque année. 

Pourtant, le candidat de 74 ans a préféré continuer sa campagne dans l'Ouest des Etats-Unis plutôt que s'y rendre en personne. Il avait proposé de faire une vidéo pour y être au moins de façon virtuelle, mais cette option n'a pas été retenue par le groupe de pression.

Très remarquée, son absence a provoqué une vive déception et la colère du public. «C'est vraiment horrible qu'il ne soit pas là, et dire qu'il est censé être juif !», s'est exclamée une femme interviewée par AJ+ à l'entrée de la conférence. «Un juif qui ne soutient pas les autres juifs est la pire espèce de juif», s'est emporté un jeune homme au micro de la journaliste. 

En réalité, Bernie Sanders semble ne pas vouloir soutenir Israël inconditionnellement. Tout en proclamant son engagement envers la sécurité de l'Etat juif, le candidat démocrate et sénateur indépendant du Vermont a accusé Israël d'user de la force de manière disproportionné pendant ses opérations militaires et cloué au pilori la politique d’implantations du gouvernement Nétanyahou, dans un discours publié lundi alors qu'il faisait campagne à Salt Lake City, dans l’Utah.

Très attaché à ses racines, il a néanmoins évoqué plusieurs fois ses liens forts avec l'Etat hébreu, rappelant qu'il est «le seul candidat présidentiel américain à avoir jamais vécu dans un kibboutz». Sanders a promis de «travailler sans relâche pour faire avancer la cause de la paix en tant que partenaire et en tant qu’ami d’Israël», mais a affirmé que «pour réussir, nous devons être un ami non seulement d’Israël, mais aussi du peuple palestinien». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales