Le Kremlin rejette les accusations américaines de vol de donnés du Comité national démocrate

La Russie a nié mardi toute implication dans le piratage des données du Comité national démocrate. Des sources aux Etats-Unis prétendent que la Russie aurait eu accès à toutes les recherches du parti sur le candidat républicain Donald Trump.

«J’écarte complètement la possibilité que le gouvernement [russe] ou des employés du gouvernement puissent être impliqués», a fait savoir le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à l’agence d’information Reuters à Moscou.

Plus tôt dans la journée, le Comité national démocrate et des chercheurs dans le domaine de la sécurité avaient prétendu que des hackers liés au gouvernement russe avaient pénétré le réseau informatique de l’ordinateur du comité et obtenu l’accès à certaines informations.

La présidente du Comité national démocrate Debbie Wasserman Schultz a confirmé à Reuters la brèche dans le système informatique. «Quand nous avons découvert l’intrusion, nous l’avons considérée comme un incident sérieux», a-t-elle indiqué.

«Notre équipe a réagi aussi rapidement que possible afin de se débarrasser des intrus et de sécuriser notre réseau.»

Le Washington Post, en faisant référence à des responsables américains, a indiqué que des espions russes avaient aussi ciblé le réseau de Donal Trump et de son adversaire Hillary Clinton, ainsi que les ordinateurs de certains comités républicains d’action politique.

Les hackers russes sont considérés depuis longtemps par les responsables du renseignement américain comme les plus talentueux des adversaires dans le cyberespace.

Deux groupes séparés ont été capables d’entrer dans le système du Comité national démocrate et de lire les e-mails et discussions, selon le comité et CrowdStrike, la société qui a aidé à rétablir la sécurité du réseau.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales