Pour le ministre allemand des Finances, l’immigration pourrait sauver l’Europe de la «consanguinité»

Pour le ministre allemand des Finances, l’immigration pourrait sauver l’Europe de la «consanguinit黩 Alkis Konstantinidis Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Fermer l’Europe aux migrants pourrait conduire le continent à «la consanguinité et la dégénérescence», a affirmé le ministre allemand des Finances, ajoutant que les musulmans en Allemagne avait permis d’enrichir «l’ouverture et la diversité» du pays.

«C’est l’isolement qui pourrait nous détruire. Il pourrait nous mener vers la dégénérescence et la consanguinité», a déclaré le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, dans une interview au journal Die Zeit. Il a ajouté que pour les Allemands, «les musulmans en Allemagne enrichissent l’ouverture et la diversité [du pays]» et qu’il suffit de «regarder la troisième génération de Turcs, notamment les femmes, [qui] représente un énorme potentiel d’innovation».

Le ministre allemand des Finances a par ailleurs appelé à plus d’engagement économique avec les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. «Après 1990, nous avons sérieusement commencé à accepter le fait qu’il y a autre chose en dehors du monde occidental», a-t-il déclaré, avant de souligner qu’à l’avenir, l’Allemagne «doit investir plus en Irak, en Syrie et en Libye, et ensuite devra financer le développement de l’Afrique subsaharienne».

Les pays d’Afrique du Nord réclament déjà plus d’investissements de la part de Berlin «comme une condition pour reprendre les réfugiés», a par ailleurs remarqué le ministre allemand.

Les commentaires de Wolfgang Schaeuble, certainement exprimés en accord avec la politique migratoire de la chancelière allemande Angela Merkel, ont déclenché une polémique en Allemagne. Certains comparent les remarques du ministre des Finances à celles du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a récemment fustigé les députés allemands d’origine turque d’avoir «dénaturé leur sang» en reconnaissant le génocide arménien.

D’autres déplorent que ces déclarations pourraient jouer en faveur du parti d’extrême droite AfD, qui fonde sa politique sur le fait que l’immigration pourrait changer l’identité de la société allemande.

En 2015, plus d'un million de réfugiés sont arrivés en Allemagne, principalement en provenance de Syrie, d'Afghanistan et des pays d'Afrique du Nord. En janvier 2016, le ministre allemand des Finances avait déclaré que l’espace Schengen était sur le point de s’effondrer en raison de l’afflux de réfugiés en Europe.

Lire aussi : En Allemagne, 69 000 crimes et délits ont été commis par des migrants en trois mois

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix