Grande-Bretagne : des hommes interdits d'accès à une conférence sur l'égalité parce que blancs

Source: Reuters

Estimant que seuls sont légitimes pour s'exprimer sur les questions d'inégalités les individus appartenant à une minorité, le Syndicat des collèges et des universités (UCU) a interdit l'accès à une conférence aux hommes blancs hétérosexuels.

La tolérance ne peut être entendue que par ceux qui subissent l'intolérance - tel semble être le mot d'ordre pour l'UCU britannique. 

En effet, ces derniers ont par avance interdit l'accès à leur sommet pour l'égalité qui doit se tenir en novembre a quiconque n'est pas handicapé, femme, gay, ou appartenant à une minorité ethnique rapporte le site du Standard

Mais cette décision ne fait pas l'unanimité au sein du syndicat. L'une de ses membres, chargée des campagnes de sensibilisation au handicap, Emma-Jane Phillips, s'est ainsi fermement opposée à cette politique, tentant de rendre caduques les critères d'admission.

«Conclure que quelqu'un ne peut pas comprendre la situation d'une autre personne juste parce qu'elle n'est pas comme elle est insultant» plaide-t-elle. Ironie du sort, même les membres de l'UCU qui ne correspondent pas aux critères établis ne pourront accéder à la conférence. 

Malgré un vote, la décision a été maintenue. Comme le justifie un porte-parole du syndicat, «les membres ont trouvé qu'il était important que les différentes minorités puissent se retrouver entre elles pour discuter des problèmes qu'elles ont en commun». 

L'histoire n'est pas sans précédent : l'année dernière également, l'UCU avait déjà tenu des conférences séparées pour les femmes, les personnes de couleur, les handicapés et les membres de la communauté LGBT.

A l'université Goldsmiths de Londres, la responsable des questions de diversité avait également provoqué un scandale après avoir interdit l'accès aux hommes blancs d'un colloque sur la diversité. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales