Défense française : des soldats français présents au sol en Syrie

Source: Reuters

Des forces spéciales françaises sont présentes en Syrie, où elles conseillent des rebelles arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS) engagées contre le groupe Etat islamique (EI), selon l'entourage du ministre français de la Défense.

«L'offensive de Minbej (nord de la Syrie) est clairement soutenue par un certain nombre d'Etats, dont la France. Le soutien c'est le même que d'habitude, c'est du conseil», a déclaré cette source à l'AFP sans plus de précisions sur le nombre de soldats présents.

La France ne reconnaissait jusqu'ici la présence de forces spéciales, environ 150 hommes, que dans le Kurdistan irakien.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait déjà laissé entendre que des soldats français se trouvaient, avec des soldats américains, aux côtés des FDS dans l'offensive en cours à Minbej, dans la province d'Alep.

«On appuie par des apports d'armes, de la présence aérienne et du conseil», avait déclaré Jean-Yves Le Drian vendredi 3 juin à la chaîne de télévision Public Sénat, en commentant l'offensive de Minbej.

Lire aussi : Daesh s'entraînerait à perpétrer des attaques chimiques partout sur la planète

Cette offensive, appuyée par des raids de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, vise à couper l'axe d'approvisionnement de l'EI en hommes, armes et argent depuis la frontière turque. Les FDS sont parvenues à la périphérie de la ville.
Les militaires français n'interviennent pas eux-mêmes et ne sont donc pas susceptibles de combattre directement contre des militants de l'EI, notamment les Français présents à Minbej, souligne-t-on au ministère de la Défense.

Lire aussi : En Syrie, les forces aériennes russes ont détruit quatre installations pétrolières de Daesh

Environ 400 soldats des forces spéciales françaises sont engagés dans 17 pays, notamment au Sahel, sur un total de 2 500 hommes, précise-t-on de source militaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales