«Gardez vos doigts loin de nos femmes», le FPÖ autrichien diffuse une vidéo polémique

Armin Sippel a poussé loin la démonstration... et la polémique© Capture d'écran du site : www.derstandard.at
Armin Sippel a poussé loin la démonstration... et la polémique

Armin Sippel, membre du parti anti-immigration autrichien FPÖ, a publié une vidéo pour expliquer aux migrants comment interagir avec les représentantes locales de la gent féminine. La controverse s’est aussitôt emparée du pays.

Une mannequin blonde en plastique, un homme politique, et des «conseils» qui fleurent bon l’ironie. Il n’en fallait pas plus à Armin Sippel pour déclencher une vive polémique en Autriche. Le membre du FPÖ s’est mis en scène dans une vidéo sous-titrée en arabe pour expliquer aux migrants comment se comporter «avec nos femmes».

La «jeune fille», vêtue d’une jupe courte est ainsi manipulée par Armin Sippel qui pointe différent endroits de son corps afin de préciser ce qui est autorisé… ou pas. Des pancartes contenant le mot «non» écrit en allemand ainsi qu’en arabe apparaissent plusieurs fois à l’écran. A noter que la version arabe est… mal orthographiée.

Armin Sippel se sert également d’autres images comme celles d’avions pour expliquer qu’au moindre faux pas, les migrants seront reconduits dans leurs pays d’origine. Pour pousser la démonstration, le membre du FPÖ n’hésite pas à mettre ses mains sur le fessier ou la poitrine du mannequin.

Un show qu’il conclut d’un «gardez vos doigts loin de nos femmes».

Vidéo retirée aussitôt republiée

En Autriche, le numéro a beaucoup fait parler. Armin Sippel a d’ailleurs retiré la vidéo suite «aux attaques personnelles extrêmement violentes» qu’il dit avoir subi.

En savoir plus : Allemagne : Trois demandeurs d'asile arrêtés pour agressions sexuelles lors d'un festival de musique

Mais la toile étant ce qu’elle est, d’autres internautes se sont empressés de publier à nouveau la vidéo. L’auteur ne regrette pas son geste. Prenant l’exemple de Cologne et des «cas individuels quotidiens» en Autriche, il a estimé que cette vidéo était nécessaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales