Le pilonnage d’Alep par les djihadistes continue malgré le début du ramadan

Un quartier d'Alep Source: Reuters
Un quartier d'Alep

Les terroristes continuent à cibler les positions des troupes gouvernementales et des Kurdes, ainsi que des quartiers résidentiels d’Alep, a fait savoir un représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Le nombre des victimes parmi les civils ne cesse d’augmenter», lit-on dans un communiqué du Centre russe qui précise que la ville d’Alep a essuyé des tirs de missile dans la nuit du lundi au mardi.

Le bombardement du quartier Makanis al-Duvairi d'Alep a été mené à l’aide de lance-roquettes, d’artillerie classique, de lance-mines et de batteries de canons antiaériens. Les combattants ont aussi pilonné le village Handrat et au moins quatre quartiers du centre administratif de la province.

Il y a peu, la province d’Alep est redevenue le théâtre d'affrontements. Samedi 4 mai le Front al-Nosra, affilié à Al-Qaida a lancé une offensive contre l’opposition kurde et, le lendemain, les combattants ont essayé de prendre le contrôle d'un village. L’armée syrienne a réussi à repousser l’attaque après quoi les terroristes ont commencé à pilonner.

Lire aussi : la Russie assurera un large soutien aérien à l’armée syrienne dans la province d’Alep, prévient Lavrov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales