Afghanistan : un député afghan tué par une explosion à son domicile

Afghanistan : un député afghan tué par une explosion à son domicile Source: Reuters
Des policiers afghans après une attaque suicide à Kaboul le 25 mai dernier
Suivez RT France surTelegram

Le député du parlement afghan Sher Wali Wardak a été tué des suites d'une explosion qui est intervenue à l'intérieur de sa propre maison, à Kaboul, ce dimanche 5 juin, selon des médias locaux.

L'assaut n'a pour l'instant pas été revendiqué. Le député Sher Wali Wardak est mort alors qu'il était transporté dans un des hôpitaux de la capitale afghane. Une autre attaque, le 2 juin, a frappé un tribunal afghan, à Puli Alam, dans la province de Logar, à environ 70 kilomètres au sud de Kaboul.

Le premier président de la cour d'appel tué

Sept personnes ont péri dans l'assaut revendiqué cette fois par les Talibans, au cours duquel trois combattants qui portaient des uniformes de policier ont pénétré dans la cour d'appel. «Ils ont ouvert le feu à bout portant sur des procureurs, des juges et des policiers», a déclaré le gouverneur de Logar, Mohammed Halim Fedaï.

«Malheureusement, sept personnes ont été tuées et 23 autres blessées», a-t-il indiqué. Le premier président de la cour d'appel, qui venait tout juste de prendre ses fonctions, figure parmi les victimes, affirme le gouverneur de Logar. Les insurgés ont ouvert le feu alors que les magistrats étaient réunis pour décider du sort de six Talibans fraichement arrêtés.

Cette attaque prouve la détermination des Talibans à poursuivre le combat avec leur nouveau chef, le mollah Haibatullah, nommé à leur tête il y a une dizaine de jours, après la mort du mollah Mansour, tué dans un tir de drone américain au Pakistan.

Lire aussi : Attaque de drone américaine sur le chef taliban : la famille du chauffeur de taxi tué porte plainte

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix