Source militaire russe : 40 personnes tuées dans un bombardement du Front al-Nosra à Alep

Source: Reuters

Les milices kurdes se sont retirées d’un quartier stratégique de la ville d’Alep en Syrie après que les militants du Front al-Nosra et Ahrar al-Sham ont lancé une offensive sur la ville faisant plus de 40 morts, selon des sources militaires russes.

«Après un bombardement d’artillerie massif et des attaques constantes par les combattants des groupes terroristes Front al-Nosra et Ahrar al-Sham sur les positions kurdes, ces derniers ont quitté leurs positions dans le quartier Sheikh Maqsoud d’Alep et se sont repliés», a confirmé dans un communiqué un porte-parole du Centre russe pour la réconciliation en Syrie, samedi 4 juin.

Précédemment, des sources militaires russes avaient communiqué que les forces du Front al-Nosra et des autres groupes terroristes étaient estimées à environ 2 000 combattants dans la région.

Plus tôt dans la journée, les terroristes du Front al-Nosra ont fait plus de 40 morts dans un bombardement d’artillerie massif sur la ville syrienne d’Alep, ont fait savoir samedi 4 mai les militaires russes.

Cette branche d'Al-Qaïda a utilisé de l’artillerie, notamment des mortiers et des canons anti-aériens, pour attaque plusieurs quartiers de la ville déchirée par la guerre.

L’attaque a ravagé une station de police et endommagé sérieusement plusieurs bâtiments d’habitation, lit-on dans le rapport de la mission militaire russe en Syrie. Plus de 40 civils, de nombreux soldats et des officiers ont été tués dans le bombardement et une centaine de personnes ont été blessées.

La Russie veut intensifier les frappes aériennes sur le Front al-Nosra dans le Nord de la Syrie mais les Etats-Unis lui ont demandé de les reporter. Selon Washington, les groupes de rebelles modérés et les forces terroristes se mêlent les uns aux autres et les Etats-Unis ont besoin de plus de temps pour mettre la pression sur les modérés pour qu’ils quittent les territoires contrôlés par le Front al-Nosra. Moscou estime que Washington ne fait pas de progrès significatifs sur le projet.

Moscou et Washington soutiennent conjointement les négociations de paix sous l’égide de l’ONU, qui visent à atteindre une transition dans ce pays déchiré par la guerre. Le processus est ralenti par les constantes attaques du Front al-Nosra et autres groupes militaires assimilés, qui n’observent pas la trêve négociée par la Russie et les Etats-Unis.

Au nord-ouest d’Alep, les djihadistes ont rassemblé quelque 1 000 combattants et sont passés à l’offensive contre les troupes gouvernementales. L’attaque été lancée depuis un territoire désigné comme tenu par un groupe de rebelles modérés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales